LES DIVISIONS BLINDEES ITALIENNES

ARIETE - CENTAURO - LITTORIO - "M"

Pourquoi traiter des unités blindées Italiennes durant la 2° guerre mondiale sur ce site?
Ces unités ne sont jamais traitées sur les sites web (ou si peu...) et j'estime qu'elles ont autant de mérite que leurs homologues allemandes (vu le matériel dont elles disposaient...), et enfin elles appartiennent aux forces de l'Axe tout simplement.

Merci à Vito et Claudio pour la documentation et l'aide apportée !

APPEL : Si vous avez des renseignements précis sur d'éventuels marquages sur les blindés Italiens, merci d'en faire profiter tout le monde
-hormis ce dont je parle à la fin de l'article bien entendu- ;)

    LES DEBUTS    

La première organisation blindée italienne voit le jour le 10/10/1927 à Rome, il s'agit d'un rgiment blindé armé de 180 Fiat 3000 A (équivalent au FT.17 français), ce régiment devient au mois de juin 1936 la 1° Brigade Mécanisée qui est composée de :
- 1 Bton blindé sur L/35
- 1 Rgt de Bersagliers
- 1 Groupe d'artillerie motorisé armé de 100/17
- 1 peloton mixte du Génie
Le 15/09/1936, une nouvelle Brigade est créée avec 4 nouveaux Rgts, en juillet 1937 un 5° Rgt voit le jour, la 1° Brigade Mécanisée devient une Brigade Blindée, ces 2 Brigades formeront les divisions blindées : CENTAURO et ARIETE.
En juin 1940, l'armée italienne possède 326 chars légers ( CV 33 et L3).


Insigne des tankistes Italiens

LA 132° DIVISION BLINDEE CENTAURO

Créée le 20/04/1939 par la transformation de la 1° Brigade Blindée.
Son organisation :
- 31° Régiment blindé à 4 Bataillons blindés
- 5° Rgt Bersagliers : 22° bton motorisé (motocycliste) - 14° et 24° Bton Autoporté
- 131° Rgt d'artillerie à 3 groupes
- 131° Rgt du génie
- 79° et 80° section carabiniers
Après une courte période d'entrainement dans la province de Sienne, la division est envoyée en Albanie et elle est déplacée dans la zone de Thana, elle passe sous le commandement du Général Giovani MAGLI à l'été 1940. Puis elle se déplace dans la zone Klisura / Tepeleni / Argisrocastro en vue de l'attaque de la Grèce. La division est divisée en 2 colonnes, la 1° entre en action à Ferrara, la 2° doit occuper les ponts sur la Vojussa. Du 2 au 07 Novembre, la CENTURO combat dans la cuvette de Kalibaki avec d'infructueux résultats, elle doit même se replier sur Tepeleni, la division est quasiment dissoute suite à ces malheureux et désastreux combats !!, plusieurs groupes combattent indépendamment. En février, elle est retirée des première lignes et est rassemblée dans la zone de Dukasi. Elle reçoit en renforts le I° Rgt de Bersagliers, en mars, la division est déplacée dans la zone de Seutani devant l'attitude menaçante de la Yougoslavie. Elle combat contre la division yougoslave "Zetska" et arrive à percer, le 17 avril elle rejoint la Littorio qui arrive du Nord. Puis elle est rapatriée à Bari.
En mars 1942, elle est sous les ordres du général Calvi di Bergolo et est organisée comme suit :
- 31° Rgt blindé avec les : 14°, 15° et 17° Btons blindés
- 5° Rgt de Bersagliers : 21° motocycliste - 14° Bton et 24° Bton autoporté
- 131° Rgt d'artillerie
- 31° du génie
Transférée sur le sol africain, la division CENTAURO va y connaitre une longue période de crise. Une partie de l'unité reste sur le sol natal le long de la côte : du Piémont à la Sicile.
En décembre 1942, la division est transférée à Gabes, elle reçoit le renfort de plusieurs unités de l'Ariete, Littorio et Trieste.
En mars 1943 en Tunisie, la division subit l'assaut du 2° Corps américain, pendant 12 jours elle lutte vaillamment jusqu'au 31 lorsqu'elle est rejointe par la 21° Pz Div Allemande. La division est quasiment détruite, le reste de blindés et véhicules forme le groupement Piscicelli qui combat jusqu'à la fin avec la 10° pz Div. En avril 1943 elle est officiellement dissoute.

En mai 1943, une décision est prise de rassembler les survivants des différentes unités de la CENTAURO et des membres de la MVSN (unité de la milice), elles forment la division blindée "M" et elle est composée de :
Groupe motorisé Légionario = gruppo Montobello
Groupe corrazoto Leonessa = gruppo Tagliemento
136° Rgt d'artillerie Corrazata
134° Rgt de génie
La division est sous les ordres du Général LUSANA, le 25 juillet, le gouvernement fasciste Italien tombe, mais la division "M" représente un grave danger pour le nouveau gouvernement, car cette division est formée de fervents fascistes très attachés à leurs instructeurs Allemands, elle est d'ailleurs équipée de Stugs et quelques Panthers, le gouvernement Italien tente de la dépolitiser, la renomme CENTAURO II et nomme à sa tête le Général Calvi di Bergolo (ex commandant de cette unité). La CENTAURO II est stationnée à Rivoli, Guidonia, Monte clio et Lunghezzo, le commandant de la place de Rome ayant des doutes sur la loyauté de la division ne l'utilise pas contre les Allemands à l'excéption du 18° Rgt de Bersagliers qui combat dans la zone du Palestina ainsi que le 19° Bton de char qui n'a pas encore rejoint sa division... La CENTAURO II restera inactive au grand désespoir des Allemands. Le 12/09/1943 elle est dissoute définitivement.


Emblème de la Centauro, porté sur les véhicules à roues mais sur les blindés ??

Résumé :
1939 - Italie: Formation et entraînement; Albanie (Front du Balcani).
1940 - Campagne de Grèce.
1941 - Campagne de Yougoslavie.
1941 - Italie: retour pour une période de réarmement et reconstitution
1942 - Afrique nord: Sirte (Egypte), Tripolitaine (Libye).
1943 - Afrique nord: Campagne de Tunisie (Gafsa, El Guettar et Tabessa).

LA 132° puis 135° DIVISION BLINDEE ARIETE
La plus connue des divisions blindées Italiennes, celle aux Trois médailles d'or de la valeur militaire, elle tient son nom de l'empire romain : Aries = bélier, c'était le nom donné aux engins de guerre de démolition des légions romaines...

Formée à partir de la 2° Brigade blindée, la division est constituée de :
- 32° Rgt blindé à 3 bton
- 8° Rgt de Bersagliers : 2° bton motocycliste - 5° et 12° Bton motorisé
- 132° Rgt Artillerie à 3 Btons équipés de 75/27
- 132° Rgt du génie
- 70° et 672° section de carabiniers
Au début de la ° G.M, la division est commandée par le général Ettore Baldassarre, la division fait mouvement vers la frontière Française encadrée par le corps d'armée blindé de la 6° Armée. Elle stationne dans la région de Fossare - Villa olletto, en janvier 1941 elle est dirigée sur Naples en vue de son débarquement sur le sol Africain, elle commence à débarquer à Tripoli le 24/01/1941 et se déploie dans la région de Sirte. Le 31/03/1941 avec la 5.Leitche-Div. (allemande), elle a son baptème du feu le 4 avril, elle atteint Benghasi puis pousse sur Bir Gobi, Sollum et Badia, elle combat 3 mois durant et bravement contre les Anglais. Elle est retirée du front pour être restructurée dans la région de Bir el gobi. En septembre 41, le 32° Rgt reçoit les nouveaux M 13/40, les L3 ayant disparu quasiment durant les combats précédents.
En mai 1942, la division reçoit des renforts : 1 Bton de chars M, 1 Bton de Somuas français, 1 Bton de chars L et 2 compagnies blindés déplacées de Sardaigne. Le 19/11, l'ARIETE affronte les blindés Anglais de la 22° brigade lors de l'opération "Crusader" (100 M13 contre 156 mark IV) à la fin des combats, les Anglais ont perdu 79 chars, l'ARIETE en laisse 57 sur le terrain.
Le 23/11, elle attaque avec les 15 et 21.Pz.Div. la 7° DB britannique et capture 600 sud africains puis en décembre contre avec courage toutes les attaques de la 4° Div Inf Indienne à Bir el Gobi. La division doit se replier devant les attaques massives anglaises à la fin de Décembre. En janvier 1942, elle se trouve dans la région de Marsa berga - Uadi Faregh, l'ARIETE reçoit de nouveaux renforts dont le 55° et 56° groupe semovente (75/18), le 21/01 début de la contre offensive italo-allemande, l'ARIETE pousse en avant et occupe Soluch le 28, Benghasi le 29 et Barce le 31/01. Le 15 mars elle se trouve dans la passe d'el mechili-derna. Le 32° Rgt blindé devient le 132° Rgt blindé à 2 groupes armés de 75/27 et 1 groupe armé de 105/28 et également renforcé des groupes DLI et DLII semovente. Le 27 mai, début de la nouvelle contre offensive italo-allemande à Ain Gazala et continue jusqu'à El Alamein qui est atteinte le 30/06, suite aux pertes subies, le 132° Rgt reçoit les 8°,9° et 10° Btons blindé, Tobrouck est attaquée et le 21/06 prise, la division se lance à la poursuite des Anglais; qui retraitent ; avec la division TRIESTE et la 90.Pz.Div.. Le général Baldassare est tué lors d'un bombardement aérien et est remplacé par le général De Stéphanis.
Lors de la bataille d'El alamein, l'ARIETE combat avec une douzaine de chars quelques pièces d'artillerie et 600 Bersagliers. Le 1 juillet, la division affronte la 2° DB Anglaise, l'ARIETE est épuisée et le 30 août elle se replie sur ses bases de départ, harcelée sans arrêt par des bombardements aériens, elle défend pendant 10 jours avec quelques unités allemandes sa ligne de repli, le 21 novembre 1942, la division ARIETE cesse d'exister, les restes sont réunis avec ceux de la LITTORIO et constituent le groupe tactique ARIETE qui combattra en Lybie et jusqu'à la fin en Tunisie.

Une nouvelle ARIETE est reconstituée avec les lanciers du rgt de Cavallerie VITTORIO EMMANUELE II, elle prend alors le nouveau numéro 135° div blindée ARIETE et est constituée des unités suivantes :
- Rgt de reconnaissance lanciers de Montebebello
- 10° Rgt blindé de VITTORIO EMMANUELE II
- 16° Rgt motorisé Vallegeri de Lusca
- 135° rgt d'artillerie
- 35° et 235° Rgt de semovente
- 135° Rgt du génie
Le 25/07/1943, elle reçoit l'ordre de défendre la capitale Rome, elle est commandée par le Général Raffaele Cadorna. A l'armistice, ses éléments sont positionnés près de la Cassina la Claudia et combattent contre les 3.Pz.Gren.Div. et 2.Fallschirmjäger-Div.. Certains éléments luttent à Magliano, Ardeatina et à Porte s Paolo.


Cet emblème stylisée de la tête de bélier se trouve sur les véhicules à roues il est dit que l'on peut le trouver également sur les chars.

Résumé :
1939 - Italie: Formation et entraînement.
1941 - Afrique nord: en janvier débarquement à Tripoli;
1941 - Afrique nord: participe à la première reconquête de la Cyrénaique, et au siège de Tobrouk,
1941 - Afrique nord: combat contre les opérations alliés " Battleaxe " et " Crusader ".
1942 - Afrique nord: participe à la deuxième reconquête de la Cyrénaique, et à la prise de Tobrouk.
1941 - Afrique nord: participe à la première bataille d'El Alamein, et à la bataille d'el Alam Halfa,
1941 - Afrique nord: participe à la deuxième bataille d'El Alamein.

LA 133° DIVISION BLINDEE LITTORIO
Cette unité n'a pas été formée à partir d'une brigade blindée mais à partir d'une division d'infanterie. Elle devait embarquer pour l'Ethiopie mais est finalement embarquée à Naples et est choisie pour participer au corps expéditionnaire Italien en Espagne...
Elle rentre au pays à la fin des combats et stationne près de Parme.
En novembre 1939 elle est constituée de :
- 33° Rgt blindé à 4 Btons
- 12° Rgt Bersagliers : 21° Bton motocycliste - 23° et 36° Bton autoporté
- 133° rgt d'artillerie à 3 groupes équipés de 75/27
- 133° Rgt du génie
- 85° section de Carabiniers
Lors de l'entrée en guerre, elle est commandée par le général Gervasio Bitossi et s'entraine à Parme. Subitement envoyée sur le front Ouest, elle combat les troupes françaises dans les Alpes où elle est défaite. En janvier 1942, elle est transférée à Liguria et son 4° Rgt blindé est dissous dans les 3 autres, ils sont nommés : 22°, 23° et 32° Rgt blindé. Elle est alors transférée à Pasubio puis Torino en vue de l'attaque de la Yougoslavie, devant le manque de combattivité des troupes lui faisant face, elle progresse très rapidement en territoire ennemi d'autant qu'elle ne possède aucune carte topographique des lieux !!!

La LITTORIO arrive à Karlovac et prend contact avec les troupes allemandes, elle continue à avancer jusqu'à Mostar et y reste jusqu'au 25/5/1941. Elle est alors renvoyée dans ses quartiers pour recomplément des effectifs, elle recupère le 133° Rgt blindé doté de chars M.
En décembre 1941, il est décidé de l'envoyer en Afrique du Nord, elle comprend alors :
- III Groupe blindé lanciers de Novara
- 133° Rgt blindé : 10°, 11° et 12° Bton
- 12° rgt Bersagliers : 21° Bton : motocycliste - 23° et 36° Bton
- 133° Rgt artillerie 2 groupes de 75/27 et en soutien les groupes semovente DLVI et DLVII
- 133° Rgt du génie
- 85° section de Carabiniers
- 5° et 13° section topographique en zone désertique
Dès son arrivée, la divison voit son 10° Bton cédé à l'ARIETE, le 11° à la TRIESTE tandis que les chars du 12° ont coulé avec le bateau les transportant. Son Rgt d'artillerie est resté lui en Italie !! Il rejoindra plus tard en essuyant des pertes lors de son transport.
La LITTORIO aux ordres du général Ceriana Mayrieri prend position à El Ain gazala, elle y perd tous ses blindés, elle reçoit le renfort du 3° Rgt d'artillerie de la CELERE et récupère son 4° Bton blindé recréé, ses unités refondues le 133° Rgt blindé est reformé. Elle participe à l'attaque sur Tobrouck, puis constitue l'avant garde des forces italo-allemandes vers l'Egypte.
Elle combat à Marsa Matruk et Fuka et va jusqu'à El Alamein avec envrion 30 chars et quelques centaines de Bersagliers, au début juillet elle soutient différentes attaques et supporte les attaques des Néo zélandais, elle est finalement réduite à l'ombre d'elle même, et lors des phases ultimes de la bataille d'El Alamein, la LITTORIO forme 3 groupes mixtes italo-allemands comprenant l'ARIETE, ceux ci disparaissent sous les coups Anglais. Le peu de survivants de la division formeront le 132° Rgt antichar LITTORIO qui combattra en Tunisie et y disparaitra.

Résumé :
1939 - Italie: Formation et entraînement.
1941 - Participe à la campagne de Yougoslavie.
1942 - Afrique nord: En janvier, débarque en Afrique du Nord.
1941 - Afrique nord: Participe à la conquête de Tobrouk, et à la première bataille d'El Alamein.
1941 - Afrique nord: Participe à la bataille d'el Alam Halfa, et à la deuxième bataille d'El Alamein.

LES BLINDES ITALIENS EN RUSSIE
Juste un petit mot sur ce corps expéditionnaire Italien en Russie. Un premier Corps expéditionnaire est envoyé en Russie et est appelé : CSIR = Corpo di Spedizione in Russia, il comprends 62000 hommes et est équipé de 60 L3 puis plus tard ce corps devient le ARMIR = Armata italiana in Russia fort de 229 000 hommes, ce corps est équipé de 31 L 33/35 venant de la 3° Div CELERE, de 19 L 6/40 du 67° Bton de Bersagliers et de 15 Semovente, ces chars s'ajoutent à ceux restants du premier envoi. Ces chars seront le plus souvent employés en soutien de l'infanterie et des Alpini, car leurs blindages et armement peuvent difficilement faire le poids face aux T 34 et autres KV1 russes...

MARQUAGES DES BLINDES
Les blindés des divisions Italiennes portant quasiment tous les plaques d'immatriculation sur fond blanc à l'avant et à l'arrière.
Un rectangle de couleur peint sur les côtés de la tourelle la plupart du temps, donne le numéro de la Compagnie : Rouge = 1° Cie - Bleu = 2° Cie - Jaune = 3° Cie - Vert = 4° Cie, ce même rectangle est barré d'une à 4 barres blanches verticales qui indiquent le peloton 1 barre blanche = 1° peloton, etc...
Enfin un numéro (arabe voir chiffre romain) est apposé soit au dessus, au dessous voir avant ou après : ce numéro indique le numéro du char au sein du peloton.
Ce type de marquage se trouve également sur les automitrailleuses Italiennes.

Musée de saumur - Voilà un très beau spécimen de Semovente 75/18 de la 1° cie du 1° peloton 4° semovente !

COMPLEMENTS MARQUAGES :
Le groupe de DLIV de Semovente de la division LITTORIO porte comme marquage une figure géométrique de couleur rouge sur les 2 côtés arrières de la casemate :
Pour le 1° peloton un losange - 2° peloton un rond - 3° peloton un carré - 4° peloton un triangle

Les groupes de Semovente de la division ARIETE portent un triangle pointe en haut pour le 5° Groupe de couleur jaune et noir et un triangle pointe en bas pour le 6° groupe de même couleur que le 5° groupe...
Ces triangles sont portés sur les flancs de la casemate et également sur l'arrière du compartiment moteur.

Cet emblème triangulaire comporte diverses couleurs et orientation : la signification ?? si quelqu'un la connait ;)

LA DIVISION BLINDÉE " M "

Déjà à la fin de 1942 le Duce, constate que toutes les armées impliquées dans le conflit sont dotées de divisions blindées puissantes, avec une dotation importante en artillerie portée et avec des moyens modernes, il commença à exposer à l'État major de l'armée une restructuration des divisions cuirassées; les trois unités blindées concernées : Ariete, Centauro et Littorio. Ces divisions étaient équipées avec des chars moyens de 14 tonnes et armés du canon de 47 mm inadéquat à développer une puissance de feu proportionnée comme celle développée par les adversaires.

Dans l'optique d’une telle restructuration, jamais effectuée auparavant, l'État-major de l'armée fut précédé par la M. V. S. N. qu'il constitua sa propre division blindée.

Après diverses réunions avec entre autre avec l'ambassadeur allemand Von Mackensen à Rome, le général de l'O.K.W., l’état major de la Milice et Mussolini, commencent à arriver en Italie (de la fin du mois de mai 1943) des chars, armes, moyens et personnel allemand pour la formation à l'usage des nouvelles armes.

Sont venus d'Allemagne:
36 panzer,
24 canons antichar et antiaérien de 8,8 Cm,
46 mitrailleuses modèle 42,
24 lances-flammes,
des tracteurs d’artillerie, des camions lourds et légers, motocyclettes etc…

Pour la constitution de la Division Blindée "M" on utilise du personnel exclusivement sélectionné dans la Milice et on nomme à sa tête le Commandant Consul General Alexander Lusana, expert dans les combats en Russie et en Yougoslavie.

La date de constitution officielle de la Division est le 25 juin 1943.

Composition de la Divisions blindée "M"

Commandant: Consul General Alexander Lusana,
Adjoint : Consul Bruno Calzolari,
Officier Supérieur : Mario Rosa.

Groupe Blindé LEONESSA

Commandant: Seniore Ferdinando Tesi

Bataillon GUASTATORI

Commandant : Seniore Giacinto Malaspina

Groupe "MONTEBELLO" Bton "M"

Commandant : Console Roberto Gloria
- VI Btg. CC.NN. "M" - Vigevano - Commandant : Centurione Mario Belloni
- XXX Btg. CC.NN. "M" - Novara - Commandant : Seniore Alberto Bettini
- XII Btg. CC.NN. "M" - Aosta - Commandant : Seniore Ermanno Tusini

Groupe "TAGLIAMENTO" Bton. "M"

Commandant : Console Ermacora Zuliani
- LXIII Btg. CC.NN. "M" - Udine - Commandant : 1°Seniore Mario Rosmino
- LXXIX Btg. CC.NN. "M" - Reggio Emilia - Commandant : 1°Seniore Alberto Patroncini
- XLI Btg. CC.NN. "M" - Trento - Commandant : Seniore Merico Zuccari

Groupe Artillerie "VALLE SCRIVIA"

Commandant : Seniore Ferdinando Gallerani
- I Groupe, 3 batterie, Commandant : Centurion Alfredo Bosio
- II Groupe, 3 batterie, Commandant : Seniore Giovanni Boccacci

Groupe mixte du génie

Commandant : Centurione Bettanin
- Compagnie d’Artillerie
- Compagnie Télégraphistes
- I Compagnie Radio-télégraphistes
- II Compagnie Radio-télégraphistes

Groupe sanitaire

Commandant : Centurion médecin Dr. Luigi Cingolani

Groupe d’intendance

Commandant : Centurion Egisto Nucci

LA DIVISION :

Effectif en hommes : 5.700

L'armement:
- 148 fusils automatiques, 78 pistolets mitrailleurs;
- 46 mitrailleuses lourdes;
- 36 mortiers de 4,5 Cm;
- 16 mortiers de 8,14 Cm ; - 20 canons de 47/32;
- 24 canons de 8,8 Cm;
- 24 lances-flammes;
- 36 panzers : 12 Pz IV type G, 12 Pz III type N, 12 Stug;
Automobiles diverses:
- 30 automobiles;
- 1 ambulance;
- 75 camions lourds;
- 94 camions moyens;
- 328 camions légers; 12 kettenkrad;
- 20 tracteurs;
- 3 camions atelier;
- 261 motocyclettes.

La Division Blindée est formée à l'usage des nouvelles armes et est transférée à Bracciano, elle termine sa période de formation par une manoeuvre le 10 juillet 1943.

La Division Blindée "M" est la mieux équipée des divisions existantes de l'armée, en vue du coup d'Etat qui était en préparation, on l’envoie le plus loin possible pour la rendre inoffensive.

Le 14 juillet le transfert de la division est effectué vers la péninsule de Salentina, et divisée pour la défense de plusieurs aéroports.

Une décision inconcevable car l'ennemi a déjà débarqué en Sicile et une division blindée aurait été très utile pour contrer l'avance sur le territoire national.

Lors de ce transfert du 14 juillet, Galbiati de l’état major du MVSN s’y opposé résolument et il reçoit l’ordre de mouvement de la Division vers Puglia le 21.

Lors de ces jours décisifs pour l'histoire de l’Italie, l'Armée Royale, avec le général d’état major s’inquiétent au sujet de la coopération de la Division de la Milice; au soir du 23 juillet les détachements blindés de la division ARIETE sont placés à des endroits stratégiques parmi la Division " M " et dans Rome. L’état major de l'Armée Royale était décidé à faire tirer sur les miliciens en cas ou ceux ci apportaient de l’aide à Mussolini. Le 24 juillet, la Division " M " est cernée, au soir du 25 juillet, quand arrive la nouvelle de la chute du Gouvernement Mussolini, les différentes unités restent en place et attendent les ordres. Vu le résultat positif du coup d'Etat, la Division Blindée " M " n'est plus déplacée vers Puglia mais est transférée à Bagni di Tivoli. Dans les jours suivants, elle change de nom et devient la division blindée de la légion centauro; sous commandement du Général Calvi di Bergolo. Afin d’éviter un virement dangereux de leur loyauté au nouveau régime, on ajoute un Régiment de Bersaglieri et un d'Artillerie.

Après "nettoyage" et mutations de certains commandants et miliciens, le 8 septembre la Division est faite d’un panachage de la Milice et de l’Armée, à partir de cette date la division blindée qui devait être l'unité d'élite des forces armées blindés cesse d’exister.


Pz III Ausf N de la division blindée "M"

Comme indiqué au début de mon article merci de me communiquer tous renseignements concernant les unités blindées hongroises, roumaines, etc...

Sources : Steelmasters de Yves Buffetaut - Eserciti e armi nella storia de Francesco Fatutta et Luciano Covelli