Kommandeure :

Regiment HERMANN GORING :
Oberstleutnant Friedrich Wilhelm Jakoby 24/09/1935 - 12/08/1936
Major Walther von Axthelm 13/08/1936 - 31/05/1940
Oberst Paul Conrath 01/06/1940 - 14/07/1942

Brigade HERMANN GORING :
Gen.Maj. Paul Conrath 15/07/1942 - 15/10/1942

Division HERMANN GORING :
Gen.Maj. Paul Conrath 15/10/1942 - 20/05/1943

Panzer Division HERMANN GORING :
Gen.Maj. Paul Conrath 21/05/1943 - 14/74/1944
Gen.Maj. Wilhelm Schmalz 16/04/1944 - 30/04/1944

Fallshirm Panzer Division HERMANN GORING :
Gen.Maj. Wilhelm Schmalz 01/05/1944 - 30/09/1944
Gen.Maj. Horst von Necker 01/10/1944 - 08/02/1945
Gen.Maj. Max Lemke 09/02/1945 - 08/05/1945

Panzer Grenadier Division HERMANN GORING 2 :
Gen.Maj. Erich Walther 24/09/1944 - ??/11/1944
Oberst Wilhelm Söth ??/11/1944 - ??/01/1945
Oberst Georg Seegers ??/02/1945 - ??/03/1945
Oberst Helmut Hufenbach ??/03/1945 - 27/03/1945
Gen.Maj. Erich Walther ??/03/1945 - 08/05/1945

Fallshirm Panzer Korps HERMANN GORING :
Gen.Lt. Wilhelm Schmalz 04/10/1944 - 08/05/1945

Histoire et composition :

PARTICULARITE DES UNIFORMES : Le personnel combattant de la HERMANN GORING est équipé de blouses et couvre-casques camouflés de la Waffen-SS à partir de l’été 42 et en 43, dû à l’insuffisance de matériel vestimentaire camouflé de la Heer. En temps qu’unité de la Luftwaffe les équipements en cuir sont de couleur marron (Apparemment, les ceinturons marrons ne sont portés que lors de cérémonie, sinon ceux sont les ceinturons noirs qui prédominent sur le terrain lors des combats, j'ai toutefois quelques photos ou l'on voit clairement un panachage des deux) tous les attributs de grades ou ornements sont propres à la Luftwaffe. Autre particularité, la bande de bras « Hermann Goring » est portée sur le bas de la manche droite et non gauche comme dans la Waffen-SS. Les Tarnjacke (vestes camouflées) seront remplacées progressivement par les blouses camouflées du Heer, il en est de même pour les couvre-casques. En ce qui concerne les vareuses, le personnel de la H.G porte au col de sa vareuse des pattes de col à fond blanc avec un liseré (passepoil) de couleur du service (rouge, vert, orange, etc…), ce passepoil disparaît à partir d’avril 1943 (en principe...). Les pattes de col blanches disparaissent à leur tour à la fin de 44 (car trop voyantes).

HISTORIQUE : Cette unité voit sa naissance en 1933 sous la houlette de Hermann Göring. Ce dernier crée une unité de police baptisée Polizei-Abt. zbv. Cette unité devient le Rgt. Général Göring en octobre 35 et est rattachée à la Luftwaffe, en même temps se forment des unités parachutistes. A l’aube de la 2° GM, cette unité est constituée uniquement de canons de Flak lourds (8,8 Cm) et légers (2 Cm et 3,7 Cm) et de 2 Cm auto-portés.

Pendant la campagne de Pologne, le Rgt. protège Berlin. En avril 40, un détachement est envoyé en Norvège à Narvik contre les Britanniques et Norvégiens. Le Rgt. participe à la campagne de France uniquement en soutien terrestre et aérien. Puis juin 41, attaque de la Russie, Dubno, Jitomir région de Kiev (En juin 41 à 3 Flak.Abt.
I Abt. à 3 Batterien de 8,8cm plus une 5° Battr. à 12 Flak 2cm
II Flak Rgt 43 avec les 6,7 et 8° Battr. à 4 Flak 8,8cm et 9, 10° Battr. à 12 Flak 2cm
IV.Abt. 6° Battr. à 9 Flak 3,7cm 15° Battr. à 6 Flak 2cm et 6 Flak 3,7cm - 16° Battr. à 12 Flak 2cm sur semi-chenillés. Voir PANZER VORAN n°4). A cette époque, le Rgt. n’a pas de blindé à part une Kie. de reconnaissance. En juillet 42, le Rgt. devient Brigade Hermann Göring, constituée de 2 Rgts : le 1° avec ses 3 Btons de fusiliers, 1 Kie. de Pak et 1° Kie de chars et le 2° avec un Rgt. de Flak avec 12 Batterien lourdes et légères. La création d'un 3° Bton. entrainera la création de 2 batterien supplémentaires et une restructuration des Btons.

En Octobre 42, la Brigade devient Division Hermann Göring elle stationne en Bretagne. En décembre 42, transfert à Naples puis février 43 départ vers la Tunisie, combat à Kairouan, Pont du Fahs et Tunis, où l’armée d’Afrique capitule avec de nombreux éléments de la H.G. Des éléments de la H.G ont réussi à fuir en Sicile. En Mai 43 reconstitution de l’unité qui devient Panzer-Division Hermann Göring. Elle se rend en Sicile avec 3 Pz.Abt. équipées de Pz.III, IV, StuG.40 et StuH.42. Elle a le soutien de 17 Tiger.I de la s.Pz.Abt 504. Combat avec les 15 et 29.Pz.Gren.Div.. En août 43 la Div. est dans la région de Naples, puis combat à Salerne. Participe au retrait des œuvres de l’abbaye de Cassino et combat sur place. Puis livre des combats sur la ligne Gustav à Isola bella, Cisterna.

En mai 44, elle devient la Fallschirmpanzer-Division Hermann Göring, sans que cela change beaucoup de choses à sa constitution. Puis retraite en combattant sur la ligne Gothique du côté de Florence. A partir de cette époque la H.G combat uniquement contre les Russes voir les Polonais. Puis transfert vers Varsovie en juillet 44, durs combats sur la tête de pont de Warka du côté de Wolomin avec les 4 et 19.Pz.Div. et la 5.SS-Pz.Div. "WIKING", puis combat sur la Vistule .

Il est alors créé le Fallshirmpanzer-Korps Hermann Göring, ce dernier est constitué par la 1.Fallschirm-Panzer-Division HG et la 2.Fallschirm-Panzer-Grenadier-Division HG. L’ensemble part en Prusse Orientale en octobre 44 à Insterburg, combat à Memel, la 1.Fsch.Div. combat dans le secteur Trakehnem tandis que la 2.Fsch.Gren.Div. lutte dans le secteur de Grosswaltersdorf. La 1° est transférée dans le secteur de Lotz en Pologne (01/45) et combat dans la région de la Warthe tandis que la 2° Div se retrouve encerclée à Heiligenbeil (03/45). Elle parvient à s’enfuir avec très peu d’effectif et pas de matériel. Elle retrouve ensuite la 1° en Saxe dans la région de Glogau. La 1° combat dans la région de Kodersdorf (04/45) à côté de la Grossdeutchland puis à Bautzen et au Nord Ouest de Dresde (05/45) tandis que la 2° combat au sud de Dresde, ceux sont les derniers combats des unités de la H.G.

VEHICULES MARQUAGES :(Tous les dessins sont tirés de Panzer Colours 3 de Arms et Armour Press) : Le marquage des véhicules de la H.G est très particulier donc je commence à partir du moment ou elle est constituée en Rgt.

Les véhicules portent un cercle de couleur blanc rempli avec un rayon (Voir cercle à bord blanc uniquement) et seul l'écu à feuille de chêne et glands est correct, ce qui a été écrit dans panzer Colours 3 est faux l'écu divisé en deux avec du rouge n'est pas de la HG, les photos des véhicules sont en fait au I Flakkorps.



Puis en temps que Brigade Hermann Göring : A noter que les unités d’état major ne portent pas de rayon à l’intérieur du cercle. Les cercles sont pleins et de couleur blanche, le rayon interne est de couleur noire pour le 1° Bton. d’Inf et rouge pour le 2° Bton. de Flak. A noter qu’aux 1° et 3° Bton. de Flak leur 14° Kie. et 13° Kie. respective porte au bout un rayon une petite barre formant un T. (Le système du rayon facilite le numérotage des Cies et Batteries, puisqu’il s’inspire du cadran horaire, exemple : Rayon à 1 Heure pour la 1° Kie., à 2 Hrs pour la 2° Kie. et ainsi de suite…)



Puis en temps que Fallschirm-Panzer-Division : A noter : Les états majors des différents Rgt. portent le cercle avec le rayon, mais ce dernier commence par un point rond au centre du cercle. Le rayon à la même couleur que le passepoil des uniformes avec quelques exceptions (Comme d'habitude.…) Les deux Rgt. d’infanterie porte le cercle blanc et rayon vert avec un 1 à côté du cercle pour le 1° Rgt. et un 2 pour le 2°. Le Rgt. de Flak à 3 Btons porte le cercle blanc avec le rayon rouge. Les Batterien du 3° Bton. de la 13° à la 17° Kie. portent le rayon en forme de T sauf la Batterie d’état major. Le Pz.Rgt. porte le cercle blanc avec le rayon noir. La Pz.Aufkl.Abt. (« Les yeux de la Division ») : cercle blanc avec rayon jaune Le Pz.Flak.Rgt. porte le cercle blanc avec le rayon rouge mais porte également un second cercle rouge à l’intérieur du cercle blanc (Pour montrer la différence entre le Bton. de Flak et celui blindé. Il en est de même pour le Rgt. de pionniers mais avec cercle noir à l’intérieur. Pour les unités de service : Elles portent un cercle blanc avec une lettre de couleur violine à l’intérieur de ce dernier. A savoir : S pour l’infirmerie - Fg pour la Feldgendarmerie - J pour la maintenance de la Flak -K pour les Cies de transport de matériel (A noter : Le K est noir pour l’état major , bleu pour la 2° Kie, rouge la 3° Kie , et jaune pour la 4° Kie.
75 ko - Marquage de la Div HG


Puis en temps que Fallschirm-Panzer-Korps : Le marquage est le même que celui de la Fallschirm-Panzer-Division. Mais avec des différences tout de même: La Panzer-Division.1 H.G porte le cercle blanc alors que la Panzer-Grenadier-Division.2 H.G porte un carré blanc mais toujours avec le même principe du rayon de couleur. D’autre part le Fallschirm-Flak.Rgt., la Fallschirm-Panzer-Abt. et d’autres unités propres au Fallschirm-Panzer-Korps portent le cercle blanc à l’intérieur d’un carré rouge. C’est impossible à expliquer clairement, ou celà prendrait des pages donc regardez le joli schéma joint…

98 Ko - Marquage du Panzer Korps

Vers Index
Vers Index