Jagdpanzer 38(t) Hetzer

Panzerjäger 38(t) fur 7.5 Cm Pak.39

Constructeur : BMM - Skoda

Type: chasseur de chars léger

Equipage: 4 hommes

Armement: Pak 7.5 Cm 39/L48 - 1 MG.34 de 7.92 Cm télécommandée sur le toit

Lunette de tir : Sfl Zf 1 a

Blindage: minimum 20 mm ; maximum 60 mm

Poids: 15.75 tonnes

Pression au sol : 0.85 kg/cm2

Puissance massique : 10.5 ch/tonne

Moteur: Praga AC/2 essence - 6 cylindres de 150 chevaux à 2600 tr/mn.

Performances: Vitesse sur route 42 km/h ; autonomie : route 177 km, tous terrains 130 kms; obstacle vertical : 0.64 m ; coupure franche 1.30 m ; pente 25 %

Radio: FuG 5 + FuG Spr 1

Unités sorties des usines : 1457 en 1944, 1127 en 1945. Flammpanzer.38(t) : 20. Bergepanzer.38(t) : 106 produits et 64 convertions

Temps de service : Novembre 1944 à 05/1945

Au début de mars 1943, Guderian demande la création d'un chasseur de chars ayant une silhouette basse et un canon performant. Le développement se fait sur la base de l'excellent chassis du Pz.38 (t), toujours d'actualité et constamment produits dans les usines du Reich. Après les premiers tests effectués en décembre 1943, la production est lancée en avril 1944.

En fait, du Pz.38 (t) original on ne garde que la boite de vitesses, la propulsion et le train de roulement typique de la série, mais les dimensions de celui-ci sont légèrement augmentées ainsi que la puissance du moteur qui passe de 125 Ch à 150 Ch, afin de faire "passer" le surplus de poids dû au blindage.
Les premiers modèles sortent des chaines des usines de BMM puis en septembre 1944 ils sortent également des usines Skoda, malgré les bombardements subis, ces usines construiront un nombre important de Hetzer des différents types.

Ce petit chasseur de chars n'a aucune surface blindée plate, tous ces pans sont fortement inclinés, avec ces 15 tonnes de poids total, il bouge rapidement et peut se dissimuler aisément grace à sa petite taille dans les replis de terrain, c'est un chasseur de chars efficace mais qui comme la majeure partie des chasseurs de chars à un blindage de protection faible, ce qui lui impose de frapper le premier et de bouger rapidement, les côtés du Hetzer n'ont que 20 mm de blindage ! ce qui est très peu...
L'armement du Hetzer est basé sur la Pak 7.5 Cm Kwk 39/L48 approvisionné à 40 coups, en fait c'est le canon du Pz.IV sans son frein de bouche, c'est un excellent canon robuste et performant, un "Saukopf" protège l'embase du canon, cette protection trop lourde sur les premiers modèles verra sa forme modifiée et diminuée, pour la protection rapprochée, une MG 34 (600 coups) télécommandée est installée sur le toit et munie d'un petit bouclier de protection.

Ce petit chasseur de chars sera fabriqué en grand nombre et durant une période très courte, il équipe principalement les unités Panzerjager des Volks.Gren.Div., des Inf.Div., des Kien. indépendantes mais aussi des SS-Pz.Gren.Div., Gebirgs-Div. (1°) et même des Marine Divisionen (1° et 2°)... Il combattra sur tous les fronts, surtout sur le front Est.

Les premières unités à le recevoir sont les 326, 62, 9.Volks.Gren.Div. à la date du 15/11, 17/11 et 18/11/44. Les dernières sont les 1 et 2.Marine Divisionen au mois d'avril 1945 (10 exemplaires dans chaque, je n'ai pas de date précise mais c'est au moins à la mi avril 45...(réf RH 10/350))

Le Hetzer sera également fourni aux forces Hongroises à hauteur de 50 exemplaires en novembre 44 et 25 en janvier 45.

Plusieurs versions verront le jour, la plus connue étant la version lance-flammes (Flammpanzer.38(t)), version sortie à 20 exemplaires et équipant les Flamm.Pz.Kie.352 et 353 durant la bataille des Ardennes , cette version est équipé d'un réservoir de 700 litres permettant des jets à une distance de 50 à 60 mètres, autre version le Bergepanzer.38(t) fabriqué à 106 exemplaires et 64 exemplaires convertis c'est la version de dépannage.

Le Hetzer à la fin de la guerre sera repris par l'armée Suisse, 158 exemplaires dénommés G.13, certains sont maintenant dans les musées du monde entier, dont celui de Saumur.

La liste des unités ayant reçu le Hetzer est trop longue pour être mise en ligne...


Beau spécimen à la peinture camouflée intéressante et de fin de guerre.
A noter une pratique commune une barre noire peinte au dessous du bloc de vision du pilote.
Unité inconnue front Ouest.


Autre Hetzer - unité et lieu inconnues.