Hermann HOTH

12/04/1885 - 25/01/1971

Est né à Neuruppin le 12/04/1985, en 1904 est aspirant dans l'armée impériale. En 1914, il est Oberleutnant dans un régiment d'infanterie.

Est engagé dans la Reichswehr. Il commande un régiment d'infanterie avec le grade de colonel puis avance rapidement dans les grades.
Est Generalleutnant en 1936 et Generalmajor en 1938 (V.A.Korps).
Est Generaloberst en juillet 40, Participe aux campagnes de Pologne et de France où il commande de septembre 39 à novembre 1940 le XV.Armée.Korps(mot.) et à l'été 1940 prend le commandement en temps que General der Inf. de la Pz.Gruppe 3 (Nov 39 à oct 41). C'est à cette période qu'il a son heure de gloire quand avec son groupe blindé il perce les défenses françaises à l'aide des 5 et 7.Pz.Divisionen et se retrouve 9 jours plus tard en Normandie du côté d'Argentan. Le 19 juin, il est sur la côte Sud de la Bretagne.

Reçoit les feuilles de chênes à sa croix de chevalier le 17/7/1941. En octobre 1941, il prend le commandement de la 17.Armée en temps que Généraloberst (Groupe d'armée Sud) (oct 41 à mai 42), avec ce Korps il arrivera non loin de Moscou. Puis il commande ensuite la 4.Pz.Armée (juin 42 à novembre 43) avec laquelle il va essayer de libérer la 6.Armée encerclée à Stalingrad (opération Wintergewitter) du 12 au 23/12/1942.

Il reçoit les glaives le 15/09/1943. A la mi 43 reprend Kharkov, puis participe à l'opération Zitadelle après la perte de Kharkov, tombe en disgrâce et est mis à la retraite. En 1948, il comparait pour crimes de guerre en Union Soviétique et est condamné à 15 ans d'emprisonnement à Landsburg, il sera gracié en 1954. Il décède le 25/01/1971 à Goslar.

Décorations reçues :
Ritterkreuz des Königlichen Hausordens von Hohenzollern mit Schwertern
Bayerischer Militärverdienstorden
Österreichisches Militärverdienstkreuz 3.Kl.
Eiserne Kreuz 2 et 1.Kl.
Panzerkampfabzeichen in Silber
Verwundetenabzeichen in Schwarz
Cité une fois dans le Wehrmachtsbericht
Ritterkreuz - Eichenlaube - Schwerter


Vers Portraits