Effectifs de la 23 Panzer-Division
Novembre/Décembre 1943

Nouveaux documents, bien évidemment totalement inédits et jamais édités ! Merci qui ? ...
Je plaisante évidemment mais vu que les louanges sont rarissimes, autant que je m'auto-congratule comme un grand ! Cela ne me coûte rien. ;)

Le premier de ces documents est dédié aux effectifs purement blindés de la 23.Pz.Div. au 31 décembre 1943. Elle est commandée par le Gen.Maj. Ewald Kraeber. Pas grand chose à épiloguer les chiffres se suffisent à eux mêmes pour démontrer la "puissance" de cette unité en cette fin d'année 1943 !
Soit en tout et pour tout sont opérationnels au Pz.Rgt.23 : 1 Pz.III Lang - 8 Pz.IV Lang - 4 Panther et 2 Pz.Behl.. Soit 15 Panzer, pas mal pour une Panzer-Division ! Sont en réparation de courte durée : 1 Behl.Panther (Sd.Kfz.267) - 1 Pz.IV Lang et 1 Panther et en réparation longue durée 1 seul et malheureux Panther. La messe est dite !
Le 19 de la colonne K indique le nombre total de Panzer à l'effectif (y compris ceux en réparation), la colonne M indique les effectifs établis à la dernière Meldung soit 21 donc ce qui implique la perte définitive de 2 Pz.IV Lang.

Il faut ajouter en "Panzer" 3 Sd.Kfz 250/5 et 1 Beob.Pz.III (observation) opérationnels et 4 Sd.Kfz.250/5 en réparation au Pz.Art.Rgt.128.

Voici un autre document sur deux pages daté du 19 novembre 1943. J'aurais pu éditer celui dédié à la même date que le document ci-dessus, mais quel est l'intérêt ? Non ! j'ai choisi cette date pour un détail bien particulier. Suivez le guide !

Ce rapport indique les effectifs parfois en pourcentage ou littéralement.
Première page : Parmi ses unités organiques, 1 bataillon est qualifié de moyennement fort au sein du II./Pz.Gren.Rgt.128 - deux bataillons sont qualifiés de moyens au sein des I et II./Pz.Gren.Rgt.1286 et 3 faibles bataillons dans les unités de soutien (II./Gren.Rgt.767 et 868 et le Sturm.Btl. Pz.Aok.1). L'école de combat est de qualité moyenne et regroupe notamment des unités d'alarme du Pz.Rgt. de la Pz.Div. plus des radios, téléphonistes, etc).
Les éléments de la H.Flak.Abt.278 sont à pied et qualifiés de qualité moyenne également. Les éléments des Pz.Gren.Rgt. ont une mobilité à 90%, les autres sont à pied !
Suivent ensuite les effectifs de l'artillerie avec trois Batterien détachées de la SS.Kav.Div. (soit 12 le.FH.18), puis les pièces de Flak avec de nouveau le degré de motorisation en pourcentage.
Deuxième page : le Pionier-Btl. est qualifié de moyen avec seulement sa 2.Kp. en effectif. La Pz.Aufkl.Abt. est à 100% mobile.
Il est indiqué que la Division est seulement apte à la défense... on s'en serait douté vu les effectifs !
Voila la partie intéressante - à mes yeux évidemment - !
Les effectifs Pak et Panzer. Pour les Pak, on a le nombre de canons opérationnels pour chaque catégorie, 11 Pak 38 (mittlere) tractés (mot.Z) - 10 Pak 40 (schwere) tractés - 4 Pak 40 Sf (Marder...) - 3 Pak 7.62 (russe) tractés et .... 2 Pak 7.62(russe)(schwere) sur... Pz.III ? alors là surprise, quels sont ces 2 engins ? Nous l'ignorons ! Erreur de typo peut être (Pz.III au lieu de Pz.II), car il n'y a pas de Pak 7.62 montés sur châssis de Pz.III dans la Wehrmacht !

Effectifs en Panzer : 6 Panther - 7 Pz.IV Lang - 1 Pz.III Lang - 2 Behl.Panther opérationnels
en réparation courte durée : 5 Panther - 3 Pz.IV Lang - 1 Behl.Panther
en répartion longue durée 5 Panther


Vers pleins phares