Gains - Prisonniers - Matériels détruits
par le XXXXVIII Pz.Korps.

Vite fait un petit document émanant de l'officier des renseignements (Ic) qui donne quelques notions précises sur les pertes enregistrées par les Russes face aux unités du XXXXVIII Pz.Korps en décembre 1943.
Ce Pz.Korps est commandé par le Gen.d.Pz.Tr. Hermann Balck. Il regroupe quelques unités prestigieuses à savoir : les 1, 8 et 19.Pz.Div., la SS-Pz.Div. "LSSAH" et la SS-Kampfgruppe "Das Reich". Pour cette dernière, le gros de l'unité a été renvoyé en France pour y être reconstitué.

Comme on peut le constater, les chiffres sont établis aux dates du 11 au 13 décembre 1943. Le moins que l'on puisse écrire, c'est que les personnels des troupes russes se sont faits étrillés.
1168 prisonniers pour 1780 tués en seulement trois jours, c'est conséquent on en conviendra ! Le nombre de Pak détruits est également éloquent, pour les Pak et l'artillerie, les Russes en mettent en ligne des nombres considérables. Ce qui leur donne une puissance de feu colossale par rapport aux unités allemandes. On remarquera par contre le très faible nombre d'armes individuelles capturées ou détruites.

Dans un autre document qui concerne les mêmes dates mais dans un Korps juste à côté (le XIII et le XXXXVIII Pz.Korps font partie de la Pz.Aok.4) la 68.Inf.Div. annonce à elle seule 565 prisonniers pour 1000 tués et un nombre considérable d'armes légères plus 53 Pak et 30 mortiers entre autres.
Nous pensons donc, que par rapport aux chiffres annoncés par le XXXXVIII Pz.Korps, que le comptage n'a pas encore été fait pleinement.


Vers pleins phares