Panzerkampfwagen 38(t)

Panzerkampfwagen 38(t) Ausf.A à G

Constructeur : BMM (Bohmisch Mahrischen Maschinenfabrik)

Type: char léger

Equipage: 4 hommes

Armement: un canon de 3,7 Cm Kwk L/47.8 Skoda ou 3,7Cm KwK L/45 approvisionné à 72 obus - puis 42 obus pour l'Ausf.E- 2 mitrailleuses de 7,92 Cm ZB vz 37 à 2400 coups.

Blindage: minimum 15 mm (côtés) ; maximum 30 mm (Ausf.A) 25 mm + 25mm (Ausf.E et F) 50 mm (Ausf.G)

Poids:Ausf.A : 9.4 tonnes -Ausf.E : 9.850 tonnes

Pression au sol: ?? kg/cm2

Puissance massique: 15,3 ch/tonne

Moteur: Praga AC 6 cylindres, refroidi par eau, développant 125 chevaux à 2200 tr/mn.

Performances: Vitesse sur route 42 km/h, tous terrains : 15 km/h ; autonomie (route) 185 km, (tous terrains) 140 km ; obstacle vertical : 0,80 m ; coupure franche 1m86 ; pente 29 %

Radio: Ausf.A : FuG.3(t) poste tchèque à l'origine - Ausf.E : FuG 5 - BefehlPz. : FuG 8, pour ces Panzer on trouve ou deux antennes (rarement) ou plus généralement l'antenne cadre fixée sur le compartiment moteur.

Temps de service
Dès le début du conflit sur tous les fronts (sauf l'Afrique) et jusqu'à la fin de la guerre

Est livré à la Hongrie, Roumanie, Slovaquiela Suisse et à l'Iran ! (avant guerre)

Au mois d'octobre 1937, le ministère de la défense tchécoslovaque créa un comité afin de concevoir un nouveau char de bataille, a été prise comme base le LT-35.

Skoda et CKD (Ceskomoravska Kolben Danek) se lancent sur le projet mais seuls les deux prototypes de CKD sont retenus : le TNH P.S et le V-8-H. C'est le premier qui remporta haut la main les tests, surtout grâce à une robustesse peu commune. L'armée prend alors ce modèle pour équiper ses unités, ce nouveau char prend le nom de LT vs 38, une commande 150 exemplaires est immédiatement faite en juillet 1938.

Malheureusement pour la Tchécoslovaquie, le pays est envahi par l'Allemagne, qui trouve un bon nombre de LT vz 35 mais également 150 chars TNH P.S sur les chaines de montage. L'interêt que porte les Allemands à ce blindé est immédiat ! En effet, l'OKW constate que ce blindé est meilleur que ces propres Panzer.I et II, voir même le Pz.III !

La firme CKD passe bien entendu sous contrôle allemand et prend le nom désormais célèbre de B.M.M (Böhmisch Mährische Maschinenfabrik), le blindé prend sa nouvelle dénomination : Panzerkampfwagen 38(t) le t pour tchèque.

La production est donc lancée en masse et une première commande de 325 exemplaires est faite dès juin 1939.

L'Ausf.A pèse 9,4 Tonnes le chassis est robuste, le train de roulement est constitué de 4 grands galets plus le galet d'entrainement et la poulie de tension plus deux galets de retour. Les Allemands ne lui apportent aucune modification, il garde donc son armement basé sur le canon de 3,7 Cm fabriqué par Skoda, qui est au demeurant une excellente arme antichar. Le point fort de ce Panzer est sans aucun doute : son moteur dont la robustesse est une référence. Ce panzer a toutefois quelques défauts, un des plus génants est le manque de moyen de communication à l'intérieur du Panzer et l'espace réduit dans lequel sont confinés les 4 hommes d'équipage. Autre point noir, c'est le chef de char qui gère les armes en tourelle, on sait ce que cela à couter aux blindés français en 39/40... l'Ausf.A sert au sein de la Panzer-Abteilung.67 de la 3.Leichte Division en Pologne, cette unité possède 55 Pz.8(t) et 2 Befehl.Pz.38(t), on le trouve également en Norvège à hauteur de 15 exemplaires.

l'Ausf.B : 110 exemplaires sont produits (chassis n° 0151-0260), peu de changements visibles, ajout du phare Notek et de lance pots fumigènes, ces exemplaires servent pour la plupart en France avec les 7, 8.Panzer-Divisionen qui possèdent à toutes les deux 238 Pz.38(t).

l'Ausf.C : 110 exemplaires sont produits (chassis n° 0261-0370), principale modification l'adjonction d'un anneau de protection à la base de la tourelle et changement de l'antenne tchèque pour un modèle allemand.

l'Ausf.D : 105 exemplaires sont produits (chassis n° 0371-0475). Je ne sais pas quelles modifications ont été faites sur ce modèle ! Il combat notamment en Russie, en juin 42 : les 8.Pz.Div. (71 exemplaires), 19.Pz.Div. (69), 20.Pz.Div.(52) et 22.Pz.Div. (106) sont équipées en partie de ce blindé, elles ne possèdent pas de Pz.III puisque ce Panzer est dans la même catégorie que le Pz.38(t).

l'Ausf.E : 275 exemplaires sont produits (chassis n° 0476-0750), le blindage est doublé et passe à 50mm mais en 2 fois 25mm au début puis en une seule plaque par la suite. L'avant (niveau MG de caisse et blocs de vision pilote et radio) devient totalement rectiligne,; également les blocs optique du pilote et radio changent, à la place sont installés les blocs optique dénommés Sehklappe 50, l'apparition de coffres de rangement latéraux se fait également à partir de ce modèle.

l'Ausf.F : 250 exemplaires sont produits (chassis n° 0751-1000), pas de changements visibles sur ce Panzer.

l'Ausf.G : 321 exemplaires sont produits (chassis n° 1001-1600), le blindage est désormais à 50mm sur l'avant et 30mm partout ailleurs, la soudure remplace petit à petit le rivetage sans toutefois le supprimer totalement(notamment sur la tourelle). Mais, ce Panzer devient petit à petit obsolète et au printemps 1942, le Pzk 38(t) n'est plus construit en temps que Panzer. Son châssis/moteur est gardé, 179 chassis serviront de base à de nombreuses variantes, dont les Marder.III, les Flakpanzer.38(t), les 15.Cm sIG.33 et enfin Hetzer.

Ce Panzer restera toutefois en activité jusqu'à la fin de la guerre, pour information : voilà quelques unes des unités ayant encore à disposition (chiffre des opérationnels uniquement pas en réparation) des Pz 38(t) au 01/02/1945 : 3 à la 2.Pz.Div. - 10 à la 3.Pz.Div. - 3 au StuG.Zug AOK.1 - 1 à la 25.Pz.Div. - 6 à la Pz.Gren.Div."GD" - 1 à la Pz.Jäg.Abt.753 - 2 à la 1.SS-Pz.Div. - 2 à la 17.SS-Pz.Gren.Div - 2 à la 21.Pz.Div. - 2 à la 90.Pz.Gren.Div. - 2 à la 26.Pz.Div. - Je ne possède pas (pour l'instant!) la liste des matériels équipant les Panzerzugen (trains blindés), mais il y encore des Pz.38 (t) en activité sur ces trains !.

Quelques photos de Pz.38(t) :