LE PANZER.IV

le Panzerkampfwagen IV ou Sd.Kfz.161 et Sd.Kfz.161/1 et 2 Ausf.A à J

Constructeurs : Krupp Gruson, Vomag, Nibelungenwerke

Type: char moyen

Equipage: 5 hommes

Armement:
Ausf.A à Ausf.F : un canon de 7,5 cm 37 L/24 (80 coups), 1 MG34 coaxial de 7,92 cm, 1 MG en caisse
Ausf.F2 à Ausf.H : un canon de 7,5 cm 40 L/43(80 coups), un MG coaxial, un MG en caisse
Ausf.G : un canon de 7,5 cm 40 L/43 ou L/48 (87 coups), un MG coaxial, un MG en caisse
Ausf.H à Ausf.J : un canon de 7,5 cm 40 L/48(87 coups), un MG coaxial, un MG en caisse

Blindage:
Ausf.A : minimum 10 mm, maximum 15 mm - Ausf.C à D :minimum 15 mm, maximum 30 mm Ausf.E à G : minimum 20 mm maximum 50 mm - Ausf.H à J minimum 50 mm maximum 80 mm.

Poids:
Ausf.A à C : 18,4 Tonnes - Ausf.B : 18,8 Tonnes - Ausf.C : 19 Tonnes - Ausf.D : 20 Tonnes - Ausf.E : 21 Tonnes - Ausf.F : 21 Tonnes - Ausf.F2 : 23 Tonnes - Ausf.G : 23 Tonnes 500 - Ausf.H à Ausf J : 25 Tonnes.

Pression au sol :
Ausf.A : 0,65 Kg/cm2 - Ausf.B : 0,66 Kg/cm2 - Ausf.C et D : 0.75 Kg/cm2 - Ausf.E et F1 : 0,79 Kg/cm2 - Ausf.F2 : 0,84 Kg/cm2 - Ausf.H et J : 0,89 Kg/cm2

Puissance massique :
Ausf.A : 13,6 ch/tonne - Ausf.C : 15,8 ch/tonne - Ausf.D : 15 ch/tonne - Ausf.E et H à N : 13,5 ch/tonne - Ausf.F2 : 11,3 ch/tonne - Ausf.G : 11,3 ch/tonne - Ausf.H : 11,3 ch/tonne - Ausf.J : 11,5 ch/tonne.

Moteur:
Ausf.A : Maybach HL 108 TR - 12 cylindres en V à essence, refroidi par eau, développant 230 ch a 2600 tr/mn
Ausf.B à C: Maybach HL 120 TR - 12 cylindres en V à essence, refroidi par eau, développant 320 ch a 3000 tr/mn
Ausf.D à H : Maybach HL 120 TRM - 12 cylindres en V à essence, refroidi par eau, développant 300 ch a 3000 tr/mn
Ausf.J : Maybach HL 120 TRM 112 - 12 cylindres en V à essence, refroidi par eau, développant 272 ch a 2800 tr/mn

Performances:
Vitesse tous terrains tous modèles : 16 à 20 Km/h
Tous modèles : vitesse sur route 30 à 32 km/h.
Ausf.A à F1 autonomie route/ tous terrains : 200/130 kms ;
Ausf.F2 à Ausf.H autonomie route/tous terrains : 210/130 Kms ;
Ausf.J autonomie route/tous terrains : 300/180 Kms ;
Obstacle vertical (Tous modèles): 0.60 mètres ; pente (Tous modèles) 30 %; coupure franche 2.2 m

Radio : FuG.5 - Pour les Pz.Befhelswagen : FuG.5 + FuG.7 ou FuG.8
Pour les Art.Pz.Beo. : FuG.8 + FuG.4

Temps de service : dans l'armée allemande de 1937 à 1945. Egalement employé par la Roumanie, Hongrie, Finlande, Bulgarie, Italie.

Le projet du Pz.IV est lancé en 1930, lorsque l’OKH demande de produire un panzer de 18 tonnes maximum et pouvant rouler à 35 km/h, plusieurs prototypes voient le jour sous l’appellation VK 2001.

Le développement réel commence en 1935 chez Krupp, le premier modèle (appelé Kfz 618) sort des chaînes de construction. Il est armé du Kwk 7,5 cm 37/L24. La production est lancée en 1937 sous l’appellation Panzerkampfwagen.IV Ausf.A. 35 modèles seront construits. Le Panzer.IV a un châssis quasi identique au Pz.III (de part sa conception), mais est équipé de 8 galets de roulement (au lieu de 6) et 4 galets de retour (au lieu de 3). Il est propulsé par un moteur Maybach HL 108TR, ce modèle est typique et comporte de très nombreuses fenêtres de vision sur la tourelle, le blindage maximum est de 15 mm. L’équipage est formé de 5 hommes. La tourelle nettement plus grande que celle du Pz.III déborde de chaque côté de la caisse.

Au combat, seuls 3 exemplaires servent en janvier 1938 puis une trentaine pour les campagnes en Hollande, Norvège et France. Il cesse d’être produit en mars 1938.

Le Pz.IV Ausf.B : produit à 42 exemplaires d’avril 38 à septembre 1938. L’Ausf.B se différencie de l’Ausf.A par une boite de vitesses à 6 rapports avant (au lieu de 5), le moteur est avantageusement changé par le Maybach HL120TR, nettement plus puissant. Le Panzer ayant pris un peu de poids du fait de l’augmentation du blindage en tourelle, le blindage passant à 30 mm. Le tourelleau du chef de char est modifié, de nombreuses fenêtres de vision disparaissent. L’armement est identique à l’Ausf.A, ce Panzer servira en Hollande, France, dans les Balkans et en Russie.

Le Pz.IV Ausf.C : produit à 134 exemplaires de septembre 38 à août 39, il comporte peu de changements visibles extérieurement. Le bloc de vision du pilote est légèrement modifié, le moteur peut être de deux types : le HL120 TR et le HL120 TRM. Comme l’Ausf.B, il servira dans les mêmes campagnes jusqu’en 1943. Certains auront une vie particulièrement longue, pour preuve le Pz.IV Ausf.C pris en photo en Normandie à l'été 1944, un vétéran !

Le Pz.IV Ausf.D : produit à 229 exemplaires d’octobre 39 à mai 41. Ce modèle est lui aussi légèrement modifié, son blindage passe à 20 mm sur toutes les surfaces verticales (au lieu de 15 mm auparavant). La seule grosse différence se situe au niveau du mantelet du canon qui est renforcé. La mitrailleuse de caisse est modifiée et reçoit le bloc Kugelblende 30. Le système de ventilation arrière est changé. De nombreux Pz.IV Ausf.D seront par la suite réarmé avec le Kwk 7,5 L48. Ce Panzer est employé également sur tous les champs de bataille cités auparavant mais également en Afrique. Ce char aura lui aussi une durée de vie assez longue, car on en trouve jusqu’en 1944…

Le Pz.IV Ausf.E : produit à 223 exemplaires de septembre 1940 à avril 1941. Les principales modifications se trouvent au niveau du tourelleau du chef de char (qui deviendra le standard du Pz.IV). La tourelle subit quelques modifications sur son arrière, on lui ajoute un ventilateur d’extraction des fumées. Le blindage de caisse est augmenté par l’ajout de plaque d’acier qui porte l’épaisseur à 50 mm, les trappes de visites de transmission sont modifiées également ainsi que le bloc de vision du conducteur. La plaque de blindage devient désormais plate afin de faciliter la production. L’Ausf.E est le premier Pz.IV a être équipé de la Gepackkasten (caisse de rangement à l’arrière de la tourelle).

Le Pz.IV Ausf.F : produit à 462 exemplaires d’avril 41 à mars 42. A partir de ce modèle plusieurs usines de montage sont mises à contribution. En effet, jusqu’à ce modèle tous les Pz.IV sont produits par l’usine Krupp Gruson, ensuite ils seront également construits par les usines Vomag (100 exemplaires) et Nibelungenwerke (25 exemplaires). Le blindage est de 30 à 50 mm. La largeur des chenilles passe de 36 cm à 40 cm, afin d'accroitre la portance. Les trappes de sorties sur les côtés de la tourelle sont désormais à deux battants ou lieu d’un seul. L’OKW demande à ce que les Pz.IV soient armés de l’excellent canon Kwk 7,5 40/L43, qui peut enfin mettre à mal sasn difficulté le blindage des T.34 et autres chars russes. De ce fait, le Pz.IV Ausf.F armé du Kwk 7,5 37/L24 devient le Pz III Ausf.F1 et celui armé du Kwk 7,5 40/L43 devient le Pz.IV Ausf.F2 (ou Sd.Kfz.161/2 - produit à 200 exemplaires avec des conversions de Ausf.F1). Cette modification démarre en mars 1942. Il est très caractéristique avec son frein de bouche de forme toute ronde, qui sera modifié par la suite.

Le Pz.IV Ausf.G : produit à 1687 exemplaires de mai 1942 à juin 1943. A partir de ce modèle la production de Pz.IV devient réellement conséquente. La principale modification se trouve au niveau du canon qui passe du L43 au L48, donnant encore plus de force de frappe à ce Panzer. Cette modification est faite à partir de mars 43, 1275 Ausf.G seront armés du Kwk 7,5 40/L43. De même, la tourelle voit disparaître les blocs de vision situés jusqu’alors sur les côtés devant les trappes de sorties. L’écoutille du tourelleau du chef de char (Bordführer) est elle d’une seule pièce. Des lances pots fumigènes sont installés sur le haut de la tourelle. Des plaques de blindage additionnelles de 30mm sont soit soudées ou boulonnées. Les tous derniers Ausf.G reçoivent les fameuses Schürzen de tourelle, l’antenne radio est montée à l’arrière gauche de la caisse.

Le Pz.IV Ausf.H (Sd kfz 161/2): produit à 3774 exemplaires d’avril 44 à juillet 1944. Les principales modifications concernent la transmission (invisible de l’extérieur) la boite ZZG 76 est remplacée par la boite de vitesses ZZG 77. Le blindage est désormais de 80 mm, le tourelleau du chef de char peut être équipé d’un MG monté sur unsystème démontable pour assurer la lutte antiaérienne. Les Schurzen sont désormais montées en standard y compris celles protégeant les côtés de la caisse. Les blocs de vision du conducteur et tireur MG /radio disparaissent. Les galets de retour sont désormais en acier, les barbotins sont modifiés et ont leurs rayons évidés. La Zimmerit (pâte anti-magnétique) est désormais appliquée systématiquement en usine.

Le Pz.IV Ausf J : produit à 1758 exemplaires de juin 1944 à mars 1945. Les principales modifications concernant ce Panzer sont minimes. La plus visible étant la suppression du bloc moteur électrique (placé juste à côté de l’échappement), en effet la tourelle est désormais à rotation manuel à 2 vitesses. La place gagnée, par cette suppression, permet d’installer un réservoir supplémentaire portant la capacité totale de 470 litres à 680 litres. Les galets de soutien passent à trois au lieu de quatre. Le pot d’échappement unique est modifié, les 2 sorties sont séparées et presque verticales. Les Schurzen en acier doux sont désormais grillagées (système "Toma"), les systèmes d’attaches sont également modifiés.

Le Pz.IV sera le seul Panzer allemand a être construit du début du conflit jusqu’à la fin. C’est LE cheval de bataille des Panzertruppen.

Pour les Pz.Befhelswagen (blindé de commandement)construits à partir de mars 1944 : 97 Pz.IV sont convertis en Pz.Bef.Wagen et 90 en Pz.Beob.Wagen (blindé d'observation). La caisse du Pz.IV sera bien évidemment largement employée pour construire d'autres Panzer (Nashorn, Jagd.IV, Brummbar, StuG.IV, Jagd.IV.70, Mobelwagen, Ostwind, Wirbelwind, etc, y compris le munitionsschlepper pour l'obusier Karl)).

Le Pz.IV sera employé en Syrie lors de la guerre des Six jours !


Pz.IV Ausf.C - 6.Pz.Div. - France 1940


Pz.IV Ausf.F1 - 15.Pz.Div. - Tobrouk 42


Pz.IV Ausf.F2 - 15.Pz.Div. - El Alamein 42


Pz.IV Ausf.H - Lieu et unité inconnus

Quelques photos de Pz.IV début de série