LE PANTHER

Panzerkampfwagen V ou Sd.Kfz.171 Ausf.D, A à G.

Constructeur : MAN, HENSCHEL, DAIMLER-BENZ, MNH

Type : Char moyen

Equipage : 5 hommes

Armement : un canon de 7.5 Cm Kwk 42L/70 approvisionné à 82 coups ( 64 pour les Befehl ) - 3 MG 34 (un coaxial, un en caisse et un antiaérien pour les Ausf.A et G) - 2 MG.34 pour le Panther Ausf.D (un coaxial et un embarqué). Optique de visée : Tzf12 (Ausf.D) ou Tzf12a (Ausf.A et G)

Blindage : minimum 40 mm ; maximum 110 mm

Poids : 44,8 tonnes

Pression au sol : 12.8 kg/cm2

Puissance massique : 15,5 ch/tonne

Moteur : MAYBACH HL 230 P30 à 12 cylindres en V, refroidi par eau, développant 700 chevaux à 3000 tr/mn.

Performances : Vitesse sur route 55 km/h, tous terrains : 30 km/h ; autonomie (route) 250 km, (tous terrains) 100 km ; obstacle vertical : 0,90 m ; coupure franche 2m45 ; pente 30 %

Radio : FuG.2 - FuG.5 avec FuG.7 ou FuG.8 pour les Befehl

Temps de service : Allemagne 1943 à 1945 - Est fourni à la Hongrie également.

Production :
Ausf.D (Janvier 43 à Septembre 43): 850 exemplaires- Ausf.A (Aout 43 à Mai 44) : 2000 exemplaires- Ausf.G (Mars 44 à Avril 45): 3126 exemplaires
329 exemplaires seront modifiés en Panzer-Befehlswagen (Panzer de commandement)
347 châssis de Panther seront modifiés en Bergepanther (Panzer de dépannage)

Voilà celui qui a mes yeux est le N° 2 dans mes Panzer préférés (le StuG. étant le n°1 je le rappelle !).

L'origine du Panther est l'apparition sur le front est du T.34 en 1941. Guderian et ses officiers demandent la création d'urgence d'un Panzer pouvant lutter à armes égales contre ce blindé. Certains vont même jusqu'à penser faire une copie pur et simple du T.34.

Le Wa.Pruf.6 lance l'élaboration du Panther très rapidement auprès de deux firmes : DAIMLER-BENZ et MAN, avec comme objectif un Panzer de 30 tonnes armé du canon 7.5 Cm L/48 et blindé au minimum à 60 mm. Grâce à un effort colossal, des plans sont rapidement tirés, le projet prends le nom de VK.3002.
Le Panther de la firme DAIMLER-BENZ ressemble quasiment au T.34, il est même motorisé avec un moteur Diesel. Toutefois, c'est le projet des usines MAN qui est retenu. Hitler demande à ce que le canon soit remplacé par le 7.5 Cm Kwk 42L/70 plus puissant mais aussi plus lourd, ainsi qu'un accroissement du blindage qui doit être de 80 mm en tourelle. En conséquence, le moteur est également changé pour pouvoir faire avancer le Panther, du modèle MAYBACH HL 210 on passe au MAYBACH HL 230. Devant l'urgence de la situation sur le terrain, deux nouvelles firmes sont lancées sur le projet ( MNH et HENSCHEL ).

Le premier modèle de Panther sorti des chaînes est nommé PanzerKampfwagen V Ausf.D, les premiers exemplaires sortent en novembre 1942 mais dès leurs sorties de nombreux défauts apparaissent. Ils sont tous rappelés pour effectuer des modifications à savoir : les bandages caoutchouc des galets ne tiennent pas, il faut y remédier en doublant le nombre de boulons de 16 à 32 (juin 1943). Le moteur chauffe, on y remédie en modifiant les sorties d'échappement. 250 exemplaires sortent de chez MAN, 250 chez DAMILER-BENZ, 220 chez MAN et 130 chez HENSCHEL. Les premières unités à percevoir ces nouveaux Panzer sont les Pz.Abt.51 et 52 de la Pz.Brigade.10, Hitler veut à tout prix que cette nouvelle arme soit employée lors de l'opération Zitadelle (saillant de Koursk). Ils le seront mais de très nombreux Panther seront perdus sur casses mécaniques.

Les Pz.Abt.23 et 26 ainsi que les SS-Pz.Rgt. de la "LSSAH" et de la "Das Reich" percevront eux aussi des Panther Ausf.D (seule une Abteilung perçoit des Panther, l'autre Abteilung est armée de Pz.IV). Les caractéristiques principales de l'Ausf.D par rapport aux modèles suivants sont : Le tourelleau du chef de char est à fentes (5), la trappe du chef de char (Bordführer) s'ouvre sur le côté. Sur le flanc gauche de la tourelle se trouve une grosse trappe circulaire servant à l'évacuation des douilles, des lances-pots fumigènes sont installés sur la tourelle (non systématique), sur la caisse à l'avant pas de MG monté sur Kugelblende mais une fenêtre rectangulaire s'ouvrant pour permettre le passage d'un MG embarqué à l'intérieur avec la facilité d'emploi que l'on imagine !.

Dès le mois de juin 43, le commandement demande qu'un deuxième type de Panther voit le jour dès le mois d'août 1943, il est appelé Panzerkampfwagen V Ausf.A. Aucun changement de motorisation ni d'armement principal, qui reste sur l'excellente base du 7.5 Cm Kwk 42L/70. Quelques modifications sont faites par rapport à l'Ausf.D, à savoir : changement du tourelleau du chef de char, il est désormais à épiscopes (8) et sa trappe pivote sur un axe, le tourelleau est également muni d'un rail pour y monter un MG.34 en position antiaérienne. Suppression de la trappe latérale d'évacuation des douilles, suppression des lances-pots sur la tourelle, optique de visée changée (un seul trou au lieu de 2 sur le masque du canon côté gauche). Pour la caisse : les boulons passent de 16 à 24 sur tous les galets, ajout d'une Kubelblende type 50 pour le MG.34 de caisse, comme sur l'Ausf.D les trappes des pilote et radio/tireur pivotent latéralement sur un axe. Vous trouverez des photos montrant des chassis d'Ausf.D avec des tourelles d'Ausf.A, les deux modèles sortant pendant une courte période simultanément des chaines de production. Il va également de soi (et comme d'habitude) que les ateliers des Pz.Rgt. cannibaliseront les Panther HS pour remonter certaines de leurs pièces sur d'autres Panther réparables.

En mars 1944, un nouveau et dernier modèle de Panther voit le jour, appelé Panzerkampfwagen V Ausf.G. Ce sera le modèle le plus construit. Là encore quelques modifications extérieures sont bien visibles. Sur le dessus de la tourelle, montage d'un lance grenade (Nahverteidigungswaffe) pour la défense rapprochée. Sur les modèles tardifs, le masque du canon est modifié afin d'empécher les obus ricochants sur ce masque de pénétrer par le dessus de la caisse, les flancs de la tourelle sont d'une seule pièce ce qui la rend plus lisse. Sur la caisse plus de bloc de vision pour le pilote, il a désormais pour lui seulement un épiscope rotatif, les trappes des pilote et radio/tireur s'ouvrent désormais sur un plan vertical et latéralement sur un axe fixe. Les flancs de caisse sont désormais d'une seule pièce et plus grands (plus de décroché sur l'arrière). On trouve sur les modèles tardifs plusieurs modifications : une rehausse sur un des deux ventilateurs arrière, déplacement de l'écouvillon de nettoyage du canon sur le dessus des sorties d'échappement. Ces mêmes échappements sont modifiés et possèdent d'imposants cache-flammes cylindriques (septembre 1944) , des jantes acier sont montées (septembre 1944).

Le Panther restera dans les mémoires comme le meilleur Panzer allemand, voir le meilleur char de la 2° G.M. Seuls ses problèmes de boite de vitesses persistants grèveront ses performances. En fin de guerre il sera confié à de jeunes équipages qui ne sauront pas profiter des qualités du Panther. Il sera sur tous les fronts : Normandie - Italie - Russie.

Le Bergepanther ou Panzer Bergegerat Sd.Kfz.179 :
Les engins de dépannage de type Famo attelé à une remorque ont été conçus pour évacuer des Panzer de type I à IV, mais pas des Panther. La puissance est bien trop faible pour arracher un Panther immobilisé. Devant cette nécessité du terrain et afin d'avoir un engin capable de tracter un Panther en panne, 347 chassis de Panther D et A furent transformés en char de dépannage. La tourelle est purement retirée et remplacée par un mécanisme de levage et de treuil d'une capacité de 40 Tonnes; A l'arrière est installée une énorme bêche afin d'ancrer le Bergepanther lors des manoeuvres de treuillage et levage. Sur les premiers modèles un canon de 2 Cm Kwk.38 est monté sur le glacis avant avec un bouclier, afin d'assurer un semblant de protection. Ce système sera rapidement retiré, seul subsistera le MG de caisse.

Nota :
1 - 10 Panther équipés du système infrarouge ont apparemment été vus une fois au combat ... au sein de la Pz.Div. "Munchenberg" en avril 1945 dans les environs de Berlin, ils étaient accompagnés de trois Sd.Kfz 251/20 "UHU" (projecteur infra-rouge)
2 - Les Panther déguisés en TD M10 de la 150.Pz.Brigade sont au nombre de 12 selon Skorzeny et varie selon les auteurs entre 6 et 8... (Voir le Mag 39/45 dédié à cette Pz.Brigade)
3 - Des Panther seront réemployés par les Russes, Américains et même au sein de l'armée Française après guerre...

Ces dessins sont tirés directement du livre LES PANZERS des Edts HEIMDAL d'Eric Lefevre


Panther Ausf.D


Panther Ausf.A Befehl.


Panther Ausf.G

Vers la galerie photos

Autre lien = Mise à mort d'un Panther