La SS-Stu.Gesch.Abt.2 "Das Reich"

(Merci à Mr Claude Langlois pour la documentation)

La première unité créée est une simple Batterie constituée au début février 1941. Elle comprend 6 StuG.III Ausf.B au lieu des 8 prévus, elle est subordonnée au SS-Art.Ersatz.Rgt. à BERLIN.
L'unité est opérationnelle à la mi-mars et est sous le commandement du SS.Haupsturmführer Joseph Günster. La Batterie est formée de 3 Züge (peloton) et comprend en tout 8 chars. Chaque StuG. porte un nom de baptême peint sur les côtés il s'agit de : "Seydlitz", "Schill", "Prinz Eugen", "York", "Lützow", "Ziethen", "Blücher", et "Derfflinger", le premier étant celui du Kdeur. de la Batterie.

Lors des mouvements vers la Russie, la Batterie comprend 64 véhicules de support. Le StuG. "York" est le premier à livrer combat face aux blindés adverses en support du SS-Rgt."Deutschland" le 30/6/41. Le 1/7/41, le "Lützow" détruit 4 chars russes. Bilan des premiers combats : 68 blindés détruits.

Le 2/7/41 le SS.Oberst E.Telkamp est cité à l'ordre du Rgt. Les "Lützow" et "Bluscher" sont détruits dans les premières semaines de la campagne. A la mi-juillet 2 nouveaux StuGe. arrivent, ils sont baptisés "Blücher II" et "Lutzow II". Günster est tué avec deux des membres de son équipage le 8/10/41 lors des combats de Smolensk - Moscou. Il est remplacé par l'Obersturmführer Eberhard Telkamp.
De nombreux StuGe. sont perdus surtout à cause des conditions athmosphériques. seuls les "York" et "Blücher II" sont disponibles au 20/12/41. Le "Seydlitz" est détruit le 28/1/42, il était en soutien de la SS-Aufkl.Abt.3.

Lors de la restructuration de la Div. en SS-Pz.Gren.Div., la StuG.Abt. disparait le 30/4/42, les équipages sont dispersés en priorité au Rgt. d'Artillerie. Bilan de l'unité : 68 chars - 4 véhicules blindés - 117 canons légers - 78 canons antichars.

Une nouvelle Abt. est formée en Octobre 42, elle est constituée d'une Stab. Batterie - et de 3 Batterien armées de StuG.40 Ausf.G, chaque Batterie possède 7 StuGe. plus un véhicule de Cdt., ce qui donne un total de 22 chars et ce juste après Kharkov. Les officiers sont formés à l'école d'artillerie de Jüterborg, les S/off arrivent des Rgt. "Deutschland" et "Der Führer", les StuGe. arrivent par train à Kochanowka. Le Kommandeur est le SS.Haupsturmführer Walter Kniep.

L'unité arrive en Russie à la mi-février 43 et est engagée durement à Kharkov, à la fin de la campagne, l'unité est réduite à 9 StuGe. En avril, l'unité est reconstituée à hauteur de 33 StuGe. durant la période du 5 au 17/7/43. L'Abt. revendique 129 chars russes, ce qui représente la moitié des blindés détruits par l'ensemble du SS-Pz.Rgt. de la Das Reich... La 3° Kie. de la Panzerjäger-Abt. est absorbée par la SS-StuG.Abt. et forme sa 4° Batterie.

En décembre 43, l'unité est en Allemagne sauf sa 1° Batterie laissée en Russie avec les éléments blindés de la Kampfgruppe de la "Das Reich" commandée du 28/12/43 au 8/3/44 par le tristement célèbre LAMMERDING.H qui deviendra le Kommandeur de la Das Reich et sera responsable des massacres de Tulle et Oradour sur Glane. L'Abt. est reconditionnée dans les premiers mois de 1944, un nouveau Kommandeur le SS-Haupsturmführer E.August Kräg.

Au 3 juin 44, le Meldung réf 253/44 indique la présence de 29 StuGe. avec seulement 18 opérationnels. Les premières semaines de la campagne de Normandie causent d'énormes pertes à la division. Durant juillet 44, la SS-StuG.Abt. est absorbée par la SS-Panzerjäger-Abt. de la Division, elle cesse d'exister, le personnel restant est transféré au SS-Pz.Rgt. de la Pz.Division.
(Ordre de la Div. du 23/6/44 avec effet le 1/7/44 - Ia/282/44 g.Kdos)

SS Hauptsturmfuhrer Ernst KRAG


Vers index