La GLIEDERUNG

Voici un exemple d'une Soll Gliederung dédiée à la 27.Panzer-Division en septembre 1942. Cette unité est progressivement mise sur pied. Comme on peut le constater, les effectifs sont tous égaux et représentent ce que l'unité devrait aoir réellement en dotation. La réalité est souvent bien différente sur le terrain. Nous avons également la Soll Gliederung du 29 août 1942 de cette mêm unité où elle n'a encore que le I./Pz.Gren.Rgt.140, la III./Pz.Abt.204, la I./Art.Rgt.140, la 3./San.Abt.140 et enfin la 3./Nach.Abt.. En 1 mois, les choses ont évolué rapidement et certaines unités n'ont plus la même numérotation. La I./Art.Rgt.140 forme la I./Pz.Art.Rgt.127 mais selon G. Teissin seulement en février 1943, or en août 1942 elle est déjà au sein de la 27.Pz.Div... étonnant non ?

Pour votre plaisir je rajoute une Kriegsgliederung originale de la SS-Pz.Gren.Div "Das Reich", telle qu'on la trouve dans les archives allemandes. Les "niveaux" de remplissage des unités est clairement visible en couleur (en bleu).

Avec le temps, je vais tacher de traiter des Pz.Div. type 40, 41, 42, 44, et 45, d'une Pz.Gren.Div. type 43, 44 et d'une Pz.Brigade type 44, les unités de la Waffen-SS seront également traitées, certaines étant un peu mieux équipées que celles du Heer. Il est fort probable que je traite également d'une Infanterie-Division, histoire de vous donner une idée de sa composition théorique

Comment lire une Gliederung : une Gliederung se lit de droite à gauche, et de haut en bas. Donc quand on regarde les effectifs par exemple du Pz.Rgt., la 1° Abt. est à droite et la 2° à sa gauche, ce qui nous donne les numéros des Kompanien (1,2,3,4 pour le 1° Abt. et 5,6,7,8 pour la 2° Abt.), de même pour le Pz.Gren.Rgt. et toutes les autres unités.

A chaque unité principale (j'entends par là : Stabs-Div. - Pz.Abt. - Pz.Gren.Rgt. - Pz.Aufkl.Abt., etc...) on trouve un symbole de commandement. Cette même unité est "découpée" en plusieurs sous éléments, porteurs eux aussi d'un symbole de commandement qui leur est propre.

En principe dans une Gliederung, les plus petits éléments visibles (hormis les symboles d'armement) sont les Züge (pelotons), on les trouve le plus souvent à l'intérieur d'une unité plus conséquente : une Pioniere-Kie. par exemple.

Dans tous les symboles représentant une unité (matérialisée par un carré ou rectangle plus ou moins conséquent), nous trouvant d'autres symboles plus petits, ceux ci représentent l'armement des unités. En fait, ce sont quasiment ces petits symboles qui nous donnent l'armement exact de cette unité à la pièce et au calibre près !

On trouve donc à côté de ces petits symboles un chiffre ou une lettre et au dessous également un autre chiffre/nombre. Le chiffre ou lettre porté à côté du symbole indique le calibre de l'arme (ex : 7,5 = 7,5 Cm, 2 = 2 Cm, M (pour un mortier en 44 = 8.14 Cm), 8,8 = 8,8 Cm (le fameux acht, acht !!), le chiffre/nombre porté au dessous du symbole indique la quantité d'arme existante (un 2 placé au dessous du symbole représentant un Y (lance-flammes) indique que cette unité possède 2 lance-flammes.

Ce sera plus explicite une fois que nous aurons "décortiqué" quelques symboles simples ! Donc prenez le temps de comprendre ces symboles, ils sont la clef de la lecture d'une Gliederung.

Un autre détail qui a son importance et qui corrobore le document appelé Meldung, est que très souvent le pourcentage des effectifs réels et celui des manques est clairement indiqué en marge des unités. Parfois, on trouve un trait qui barre à l'horizontal le graphique d'une unité à une certaine hauteur et en couleur, il indique le "niveau" de ce pourcentage réel des effectifs, une façon certainement plus "visuelle" de montrer les éventuels déficits !!

Enfin on distingue deux types de troupes au sein d'une Panzer-Division : les troupes combattantes (Kampfende-Truppen) et les troupes de maintenance et de service (Versorgungstruppen). Là encore, les différents documents indiquent clairement les effectifs réels à une date donnée !

LES SYMBOLES DE LA GlIEDERUNG (type après 1942):

Unités de commandement :

Pz.Division Pz.Régiment
Pz.Abteilung Pz.Gren.Rgt. motorisé
Pz.Gren.Rgt. blindé Pz.Gren.Bton. motorisé
Pz.Gren.Bton. blindé Pz.Aufklarung-Abt.
Pz.Pionier-Abt. Pz.Jäger- Abt.
Sturmgeschütz-Abt. Pz.Artillerie-Rgt.
Pz.Artillerie Abt.blindé Pz.Artillerie-Abt.
Pz.Flak.Art.Abt. Pz.Nachrichten-Abt.(transmissions)
Pz.Nachshub.Abt.(train) Pz.Feldersatz-Abt.(entrainement recrues)

Regiment - Kompanie - Zug:

Les unités blindées :

Pz.I, II ou III (selon année) Pz.III ou IV (selon année)
Kie.Pz. IV Kie.Pz.V - Panther
Kie.Pz.VI - Tiger.I ou II Battr. StuG.
Kie. Flak 2 Cm ou 3,7 Cm /Pz.IV Kie.Pz. Jäger
Kie.Pz. maintenance Même chose qu'à gauche (autre symbole)

Unités composites :(attention certaines de ces unités sont totalement fictives). Je les ai créées pour montrer un éventail d'armement au sein d'une unité, afin de définir le rôle de chaque symbole !

Tout d'abord, il faut se rappeler qu'il existe deux types de transport d'armement : le tracté et l'autoporté, je m'explique :
Le tracté : Motorisiert mit Zugkraftwagen (en abrégé sur les Gliederung = Mot.z) indique un armement tracté par un camion, un semi-chenillé et autres.
L'autopropulsé ou "embarqué" : Motorisiert auf Selbsfahrlafette (en abrégé dans les Gliederung = Mot.s) indique un armement embarqué sur affût automoteur (Hummel, Wespe, Sd.Kfz.7/1, Sd.Kfz.10/4, etc...)


Il s'agit d'une Kie. mécanisée de L'Aufkl.Abt. (virgule au dessus du symbole): ce symbole représente un engin semi-chenillé (petite roue et train de chenille en dessous) et les initiales gp à sa droite confirme que cette unité est blindée (gepanzer).
A l'intérieur de ce symbole on trouve de droite à gauche : 18 MG. (mitrailleuses MG. 34 ou 42), 3 canons de 7,5 cm (ce symbole étant inclus dans un symbole d'unité mécanisée représente des Sd.Kfz.250/8 ou Sd.Kfz.251/9) et enfin 2 mortiers (le m indique des mortiers de 8,14 cm) montés également dans des engins semi-chenillés de type Sd.Kfz.251/2 ou Sd.Kfz.250/7).


Là encore, il s'agit d'une Kie. de l'Aufkl.Abt. (en principe la 1° Kie.).
Là, nous avons affaire à une Kie. motorisée (2 petites roues). Cette unité est donc composée de : 8 véhicules armés de 2 Cm (des Sd.Kfz.222 ou 223 voir des 234/1 tout dépend de l'année de "guerre" et des modèles existants à ce moment). Dans le cas des Sd.Kfz.231, 232, 233 et 234, il n'est pas forcé de trouver un symbole matérialisant les 4 essieux ! (souvenez vous, rien n'est simple dans l'armée allemande). Il faut quand même indiquer que les Gliederungen sont plus explicites que ce simple dessin et souvent vous trouverez des indications plus précises (ex : un 5 (pour 5 Cm) à côté de la petite flèche indiquera forcément : un Puma, vous trouverez également les lettres l pour leicht (léger) ou s pour schwere (lourd) qui indiqueront sans nul doute un engin de type 2 ou 4 essieux.

De nouveau une Kie. blindée de l'Aufklarung Abt. mais cette fois ci : c'est une schwere (lourde) Kie..
Toujours de droite à gauche : 12 MG., 4 canons de 7,5 cm (donc des Sd.Kfz.250 ou 251 comme expliqué au dessus), 10 Sd.Kfz.250/9 ou Sd.Kfz.251/17 (canons de 2 Cm), 4 Sd.Kfz.250/7 ou Sd.Kfz.251/2 armés de mortier de 8,14 (pour m), 1 Zug (peloton) de Pionier armée de 8 MG., et enfin 8 MG.. Simple !


Ici, nous avons affaire à une Kie. blindée de Pionier (la double flèche en haut).
De même on trouve 8 MG., puis 2 Sd.Kfz.250/7 ou 251/2 (mortier de 8,14 Cm) et enfin 6 Sd.Kfz.251/16 (lance-flammes).


Un peu plus compliqué !!: une schwere Pionier Kie.
Ici, on se retrouve avec 2 symboles d'unités mécanisées (Zug) à l'intérieur d'une unité motorisée. En fait rien de compliqué ! Donc on trouve 1 Zug armé de : 16 Sd.Kfz.251/16 (lance-flammes)- 4 Sd.Kfz.250/9 ou 251/17 - 12 MG.. Puis on "tombe" dans l'unité motorisée à savoir que là, l'armement est porté et non embarqué sur des véhicules : 4 lance-flammes - 8 MG. - 4 mortiers de 8,14 Cm (m) - 7 MG.. Retour dans un Zug blindé : 8 Sd.Kfz.251/16 (lance-flammes) et enfin 12 MG. ! rien de sorcier ;))


Ici, nous sommes en présence d'une unité blindée (le losange caractéristique).
En fait ce genre d'unité se trouve au sein du Stab.Panzer-Kommando-Kie.. Nous trouvons donc : 3 Panzer IV (Mobelwagen) armés de canon de 3,7 Cm (indiqué juste en dehors), 2 Panzer IV et 1 Zug de transmission sans aucun armement. A noter, que dans les Gliederungen, on peut trouver à côté du symbole Pz.IV : l ou lang (pour long = Pz.IV Ausf.H), k (pour kurz = Pz.IV Ausf.F1), ou Bef. (pour Befelswagen = Pz.IV de commandement).


Ici, nous nous trouvons en présence d'un Bton. (bataillon) d'une unité blindée.
On trouve 4 Kien. : comme dans la Gliederung tout se lit de droite à gauche donc nous avons : la 1°, 2° et 3° Kie. équipées à l'identique de 2 Sd.Kfz.251/9 - 4 Sd.Kfz.251/17 - 4 Sd.Kfz.251/2 - 8 MG., la 4° Kie. est armée de 6 Sd.Kfz.251/9 - 12 MG. et 4 mortiers de 12 Cm (s). Dans ce dernier cas, il n'existe pas de Sd.Kfz.250 ou 251 armé de mortier de 120 Cm !! donc on peut supposer qu'il s'agisse de mortiers transportés...

Ici, un Bataillon motorisé "aléatoire" (pure fiction).
Les 1° et 2° Kie. sont identiques 2 mortiers de 8,14 cm et 4 MG. - la 3° Kie. a 2 canons de Flak 2 cm (mot Z), 2 mortiers de 8,14 cm, 7 s.MG. + 12 l.MG. (en fait il s'agit de la MG. montée sur affût lourd (s.MG.)) - la 4° Kie. a 3 MG., 4 mortiers de 12 Cm, 2 Pak 7,5 cm (s) (mot Z), 2 canons le.IG18 de 7,5 cm (mot z) et enfin 4 canons de Flak 2 cm (mot z).

Quelques unités isolées :

Batterie de 8,8 Cm tractés
Batterie artillerie tractée de 10,5 Cm ou 15 Cm
Batterie automoteur artillerie (Wespe ou Hummel)
Batterie automoteur SIG. 33
Batterie automoteur Flakvierling 2 Cm (4 tubes)
Batterie Nebelwerfer motorisée 15 Cm ou 21 Cm
Batterie automoteur Flak 3,7 cm (Mobelwagen)


Vers Gliederungen