LA POINTE DU HOC

Il est évident que je ne parlerais pas de véhicules allemands et encore moins de Panzer, mais ce lieu m'a plu.
C'est un endroit renommé de la campagne de Normandie.
Il est indéniable que ce fut une action spectaculaire de la part des Rangers US. Escalader des falaises d'une trentaine de mètres de haut sous une pluie de grenades n'est pas chose facile ! Mais ils y sont arrivés pour constater que les fameux canons (Français) devant s'y trouver, n'y étaient pas !

Mais que penser des fantassins allemands se trouvant dans les bunkers, tobrouks et tranchées subissant un véritable martèlement d'obus de marine : 250 obus de 305 mm, plus divers autres calibres en tout 696 tonnes d'obus entre le 5 et 6 juin 1944...

Il n'y a quand se rendant sur place, que l'on peut essayer d'imaginer ce que celà doit être de vivre un tel bombardement ! et quand on voit la taille des cratères ! colossaux, énormes... Certains bunkers ont littéralement éclatés, il ne reste que des plaques de béton d'où émergent les ferrailles d'armature, tout ceci est très impressionnant et le calme reignant sur ces lieux ajoute encore une "impression" de contradiction, la destruction causée par les obus est aisément imaginable, mais c'est un véritable contraste avec le calme de l'endroit et cette verdure recouvrant tout comme un tapis. Impressionnant !

Enfin en voyant le résultat d'un tel bombardement on peut se faire une meilleure idée de celui qui a écrasé les forces allemandes lors de leur tentative de refoulement de la poche d'Anzio ou une idée de celui vécu par les troupes de la Pz.Lehr lors de l'opération Cobra (certes c'était de l'aviation.... mais je pense assez voisin de celui-ci).

Donc, voici quelques photos personnelles, histoire de ce faire une idée !


Chemin menant au bunker placé en bord de Falaise.
On peut déjà se faire une idée de la taille des cratères en comparant la taille des personnes à gauche...


Autre vue (vers l'intérieur des terres) du terrain "truffé" de trous d'obus.


Vue du bord de mer à partir du bunker,
tel que les Allemands ont pu le voir à cette époque (sans soleil d'ailleurs)


Vue d'un cratère près d'un Tobrouk.
On peut imaginer à l'impact les dégâts occasionnés (souffle) si quelqu'un se trouvait dans ce bunker
La porte d'entrée est comblée par la terre et le bas du tobrouk est décaissé !


Le plus impressionnant des cratères de la Pointe du Hoc,
mes amis Philippe et Thierry sont au fond, alors c'est pas diablement impressionnant ce genre de cratère ?