CONCEPT - CREATION
DEVELOPPEMENT - MODIFICATIONS
K.St.N.
DES UNITES DE STURMGESCHUTZE

Dans le même ordre d'idée voir aussi :
Magazine SIGNAL - page dédiée aux StuGe.

Les Ritterkreuzträger des unités StuG. de la Wehrmacht

Le "StuG."..., qui aurait pensé que ce petit panzer allait être la pierre angulaire de l'arme défensive blindée Allemande ?

Le 15 juin 1936 est lancée la conception d'une arme de soutien pour l'infanterie. Cette arme devra pouvoir se déplacer en tous lieux et rapidement, ce sera en quelque sorte une artillerie mobile, mais elle devra rester sous commandement de l'artillerie et non des blindés. Le Sturmgeschütz vient de naître et il fera parler de lui durant les prochaines années de guerre...

Après une première série expérimentale de 5 Sturmgeschütze démontrant les bonnes prestations de ce nouveau Panzer. Les premiers engins entrent en production en janvier 1940 à raison de 50 unités par mois.
Uniquement 6 Batterien de StuG.III Ausf.A sont opérationnelles : pour la campagne de France (juin 1940), il s'agit des Sturm.Bat.: 659, 660, 665, et 16./Sturm.Bat."GD"(ex Sturm.Bat.640). En juillet 1940 on trouve les Sturm.Bat. 666, 667 (ne sont pas en France).

Le 11 février 1941, 11 StuG.Abteilungen indépendantes sont opérationnelles : les 184°, 185°, 190°, 191°, 192°, 197°, 201°, 210° et 226° StuG.Abt ainsi que 6 Batterien indépendantes : La Stab.Sturm.Art.Abt. 600 et les 659°, 660°, 665°, 666° et 667° StuG.Batterien. Les StuG.Abt sont constituées d'une Stab.Batterie et 3 StuG.Batterien avec dans chaque 6 StuGe.. Les Batterien indépendantes sont employées au sein des Korps ou Armée Korps.

Le 16/05/1941, le nombre des StuG.Abt. passe à 19, à celles citées ci-dessus, on trouve en plus les : 177°, 202°, 228°, 232°, 243°, 244°, 245°, 249°, 270° et 912°. Ces StuG.Abt. sont constituées d'une Stab.Batterie et 3 StuG.Kp. à 10 StuGe. dans chaque.

Le 01 novembre 1943, l'organisation des StuG.Abt. change, on y trouve une Stab-Abt.Batterie, un Tross Kp. (train), une Werskatt trupp, la Stab.Batterie à un total de 4 officiers, 43 s/off et 164 soldats. Chacune des 3 StuG.Battr. a une Stab.Battr. à 1 StuG., les 3 Zuge ont chacun 3 StuGe.. Une Battr. a comme effectif 3 Off, 51 s/off et 59 soldats. L'Abteilung a donc 31 StuGe.,13 Off, 196 s/off et 31 soldats.

En janvier 1944, il existe 46 StuG.Abteilungen. Le 01/02/1944 quelques modifications mineures sont apportées aux effectifs. Le 25/02/1944, les Sturmgeschütz-Abteilungen sont redésignées Sturmgeschütz-Brigaden. Chaque Brigade à 3 Batterien.
A cette même époque, la 2° Kp. qui forment les Pz.Jäger.Abt. des Inf.Div., des Jäger.Div., Gebirg.Div., Volks.Gren.Div. changent de numérotation, elles sont en théorie armée de StuGe. (ce n'est pas une généralité !). Exemple : la 2./Pz.Jäg.Abt.31 (de l'Inf.Div.31) devient la 1031.StuG.Abt. En fait on rajoute le nombre 1000 à l'ancienne numérotation. Il existera 149 StuG.Abt. au sein des diverses divisions non blindées...

A partir du mois de juin 1944 et jusqu'au mois d'avril 1945, une nouvelle modification est apportée, à certaines StuG.Brigaden est incorporée une 4° Batterie appelée Begleit-Gren.Batterie. Cette unité est constituée de troupes motorisées comprenant : 3 Zug (mot.) et 1 Zug Pionier (mot.) plus une Trupp Batterie (services divers) pour un total de 2 Off, 28 s/off et 168 soldats pour un total de 45 StuGe..

Le 01/09/1944, le StuH.42 fait son apparition dans les unités StuG., Une Battr. de StuH.42 est créée avec 2 StuH.42 dans la Stab.Kie. et 3 Züge à 4 StuH 42, la Battr. possède un total de 3 off, 42 s/off et 32 hommes. On dénomme aprfois cette Batterie comme une Schwere-Batterie

Le 01/11/1944, la Stab.StuG.Abt. est standardisée, les Stab.Battr. comprennent 1 Befehl StuG.III et 1 Sd.Kfz.251/8 (ambulance) et une combinaison de Pionier-Trupp sur camions et Sd.Kfz.251/7 et d'éléments de reconnaissance, plus un Zug Flak (3 Sd.Kfz 7/1). Chaque Battr. a une Stab. à 2 StuGe. et 15 hommes, les 3 Züge ont 4 StuGe. et 16 hommes dans chaque. Cette formation ne verra plus de changement durant l'année 1945, bien entendu, gardez bien à l'esprit que tous les effectifs cités ci-dessus, non pas grand chose à voir avec les effectifs réels des unités sur le terrain.

Grâce à certaines corrections d'Alain Verwicht, voilà la liste des K.St.N. régissant les StuG.Abteilungen

Année 1941
StuG.Abteilung formée des :
K.St.N. 416 du 1/2/1941 Stab.Sturmgeschutz.Abteilung
K.St.N. 588 du 1/2/1941 Stabs.Batterie.(mot.)/Sturmgeschutz.Abteilung.(mot.)
K.St.N. 446 du 1/5/1941 Sturmgeschutz.Batterie.(mot.)

Année 1942
StuG.Abteilung formée des :
K.St.N. 416 du 1/11/1941 Stab/Sturmgeschutz.Abteilung (mot.)
K.St.N. 588 du 1/11/1941 Stabs.Batterie.(mot.)/Sturmgeschutz.Abteilung.(mot.)
K.St.N. 446 du 1/11/1941 Sturmgeschutz.Batterie.(mot.)

Année 1943
StuG.Abteilung formée des :
K.St.N. 416 du 1/12/1942 Stab/Sturmgeschutz.Abteilung (mot.)
K.St.N. 588a du 1/11/1942 Stabs.Batterie.(mot.)/Sturmgeschutz.Abteilung.(mot.) mit Batterie. (10 StuG.)
K.St.N. 446a du 1/11/1942 Sturmgeschutz.Batterie.(mot.) (10 Gesch.)

Année 1944
a) Heeres Sturmgeschutz.Brigade (31 StuG.) formée des :
K.St.N. 416b du 1/2/1944 Stab.und Stabs.Batterie.(mot.)/Sturmgeschutz.Brig.(mot.) mit Batterie zu 10 oder 14 Gesch (ou StuG.)
K.St.N. 446b du 1/2/1944 Sturmgeschutz.Battr.(mot.) (14 Gesch.)

b) Heeres-Sturmartillerie.Brigade (45 StuG.) formée des (février 44):
K.St.N. 416b du 1/2/1944 Stab.und Stabs.Batterie.(mot.)/Sturmgeschutz.Brig.(mot.) mit Batterie (14 Gesch.)
K.St.N. 446b du 1/2/1944 Sturmgeschutz.Batterie.(mot.) (14 Gesch.)
K.St.N. 448 du 8/2/1944 Sturmgeschutz.Begleit.Batterie./Sturmgeschutz.Abteilung.

Année 1945
Quelques changements dans la composition des K.St.N. Le 7/4/45 la Heeres.Sturm.Art.Brig.1170 (inclue dans l'Inf.Div Scharnhorst) est formée des : (Merci à Hans.W pour ce document original)
K.St.N. 416 du 1/6/1944 Stab.und Stabs.Batterie.(mot.)/Sturmgeschutz.Brig.(mot.) mit Batterie (10 oder 14 Gesch.)
K.St.N. 446 du 1/6/1944 Sturmgeschutz.Batterie.(mot.) (10 oder 14 Gesch.)
K.St.N. 448 du 1/12/1944 Begleit.Grenadier.Batterie./Heeres.Sturmgeschutz.Art.Brigade

Au sein (uniquement) de la 3.SS-Pz.Division "Totenkopf", l'unité de Sturmgeschütze est régie différemment.
A titre indicatif voici les K.St.N. propres à cette Pz.Div. au 3/6/1944 :
K.St.N. 416 du 1/12/1942 Stab./Sturmgeschutz.Abt.(mot.)
K.St.N. 588a du 1/11/1942 Stab.batterie/Sturmgeschutz. Abteilung (mot.) mit Batterie (10 Gesch.)
K.St.N. 446a du 1/11/1942 Sturmgeschutz Batterie (10 Gesch.)
K.St.N. 1185(a) du 1/2/1941 Pz.Werkst.Zug

Au sein des Pz.Gren.Divisionen :
En juin 1944 on trouve (en théorie) dans la Pz.Abteilung (Stu.Gesch.)
K.St.N. 1107 du 1/4/1943 Stab./Pz.Abt.
K.St.N. 1157a du 20/6/1943 Stabs.Kp./Pz.Stu.gesch.Abt. (45 Gesch.)
K.St.N. 1158 du 20/6/1943 Pz.Stu.Gesch.Kp (22 Gesch.)
K.St.N. 1185 du 1/6/1942 Pz.Werkst.Zug später Pz.Werkst.Kp

NOTA :Il peut y avoir des différences notables dans la conception d'une unité par rapport à une autre unité, alors qu'elles devraient être toutes les deux en théorie identiques. Le mieux étant d'avoir la onote de service indiquant la composition souhaitée lors de la création ou modification de cette unité.... si le document existe toujours

Toute aide sera la bienvenue pour d'éventuelles corrections...

 

Retour vers Divers