Proposition du Ritterkreuz
SS-Sturmann Erich Alves de la SS-Division " Das Reich "

Je recommence avec mes documents originaux sortant de l'ordinaire ! Afin que mes visiteurs visualisent comment c'est fait
Je signale que dans l'excellent opus de mon ami Charles Trang (Dictionnaire de la LSSAH chez Heimdal), vous trouverez un bon nombre de ce type de documents.

Ici il s'agit de la proposition de remise du Ritterkreuz au SS-Sturmann Alves. Proposition faire par le SS- Brigadeführer und Generalmajor der Waffen-SS Bittrich qui est le Kommandeur de la SS-Division "Das Reich".
Ce document est datée du 5 novembre 1941.

Sur la première page sont indiqués divers renseignements dont son identité, son grade, son poste au moment de la rédaction du document. Il est donc né le 19 octobre 1920 à Hannovre, il occupe le poste de premier tireur dans la 2./Pz.Jäg.Abt. SS-Division "Das Reich". Il est déjà titulaire des décorations : E.K I et II et du Sturmabzeichen, ce qui en fait un combattant de premier ordre !

Suit le descriptif des faits motivant la demande de remise du Ritterkreuz :
1- Le SS-Alves est au poste de tireur sur un Pak 36 (5 cm). Le 1er juillet 1941 il détruit 3 chars lors de violents combats et sous les tirs de l'infanterie ennemie et a remporté de grands succès sur l'infanterie avec des obus explosifs.
2- Lors des violents combats à Jelnja alors qu'il est sous le commandement du Ritterkreuzträger SS-Unterscharführer Rossner (qui mourra de ses blessures le 12 septembre 1941), il détruit 8 chars et nettoie avce un calme exemplaire l'optique de son canon encrassé pendant les combats.
3- Au nord-ouest de Jelnja lors d'un reconnaissance, il détruit un char sous des tirs intenses.
4- Lors des combats de Gurjewa, Alves détruit 4 chars ennemis qui attaquaient.
5- Lors des combats en direction de Moscou, Alves détruit un char moyen (T-34) et contraint les autres à refluer avec ses tirs ajustés.

Sur la deuxième page, on trouve répertoriés les lieux, dates, le nombre de chars détruits par Erich Alves, soit un score de 17 chars. Puis un autre commentaire : Il a appuyé de ses feux les assauts de l'infanterie et a détruit ainsi des positions de mitrailleuses, de Pak et des véhicules grâce à ses tirs d'obus explosifs.

Enfin sur la 3° page on trouve les commentaires du Kdeur. de la "Das Reich"
Le 27 juillet 1941 au nord-ouest de Jelnja, le SS Sturmann Alves a accompli son devoir face aux attaques blindées russes et sous les tirs intenses de l'artillerie. 8 engins de combat ont été détruits par lui en un court instant. La Division était durant cette période étendue sur une largeur de 38 km et impliquée dans de violents combats. La performance de Alves est d'autant plus méritoire, qu'aucun autre moyen de défense antichar n'était échelonné en profondeur et une percée réussie de l'ennemi aurait signifié un danger pour l'intégralité des positions de la Division. Il faut signaler, que plusieurs coups au but sont nécessaires pour détruire un char russe.

Malgré ce score élogieux et en si peu de temps, le SS-Sturmann Alves ne recevra pas le Ritterkreuz !

Il recevra le 08 janvier 1942 le Ehrenblattspange. A noter qu'au 29 mars 1945, il est apparemment transféré à Klagenfurt à la SS-Sturmgeschütz Schule (école des canons d'assaut). Il a donc peut être survécu à la guerre.


Vers plein phares