Les effectifs de la Stu.Gesch.Abt. 276 - octobre 1943

Voici deux nouveaux documents que l'on trouve assez fréquemment dans les dossiers du Stoart (artillerie). Dans mes deux tomes, vous trouverez ce genre de documents et bien d'autres en assez grand nombre...

Il faut savoir que pour les unités de la Sturmartillerie, les Gliederungen telles que les amateurs éclairés les connaissent sont quasi inexistantes ! J'en ai vu sur les doigts d'une main pour l'instant !
Pour les unités de Stu.Gesch. c'est plutôt ce genre de document que l'on trouve (Meldung), celà n'enlève rien à la qualité des données contenues bien évidemment.

Ici il s'agit des effectifs matériels de la Stu.Gesch.Abt.276 au 31 octobre 1943.
On retrouve comme sur une Meldung les diverses données, à savoir :
Soll : ce qui est prévu par les textes : 26 StuG.40 et 5 StuH.42, donc un effectif conforme au règlement soit 31 automoteurs. MAIS dans le cas présent, il n'y a pas de StuH.42 en nombre suffisant ce qui est compensé par des StuG.40 en plus grand nombre.
Petit rappel, les StuH.42 forment en principe le 2.Zug des Batterien à raison de 3 exemplaires dans chaque, donc en théorie 9 StuH.42 dans une Stu.Gesch.Abt..
On notera également que la dénomination, dans ce document, des StuH.42 est 10,5 Sturm Haub.40.

Donc les effectifs :
Ist : ce qui est réellement y compris en réparation, donc 19 StuG.40 et 2 StuH.42. Sur ces effectifs seuls 14 StuG.40 et 1 StuH.42 sont opérationnels et 5 StuG.40 et 1 StuH.42 sont en réparation de courte durée. 4 sont prévus d'être livrés.

Dans le deuxième document qui est avec le premier cité, nous avons les numéros de série des 21 Sturmgeschütze cités en "Ist" ci-dessus.
Bon, tout ça c'est bien cool, mais à quoi ça sert ? Hé bien tout simplement à connaitre de quelle usine sont les StuGe. de la Stu.Gesch.Abt.276. C'est surtout pour les pinailleurs de maquettistes en fait ! Si d'aventure un veut se lancer dans la construction d'un diorama sur cette unité en étant le plus pointu possible, il a ce qu'il faut sous les yeux. ;)
Il y a seulement 3 StuG.40 des usines Miag (n° de 95001 à 97871), là ou c'est beaucoup plus intéressant c'est pour les StuH.42. Ces derniers sont sortis dans la série n° 91251 – 94250, puis au dessus de 105000, or sur ce document on constate des numéros à 95000. Il s'agit vraisemblablement de StuG.40 recondionnés en StuH.42. Détail, détail certes ! Mais ce sont des détails qui font l'histoire !


Vers plein phares